Les nouvelles versions du Trek Emonda SL et SLR

Trek lance la nouvelle version de son vélo Émonda. Plus aérodynamique, le modèle montagne de la marque américaine se veut toujours aussi léger avec un cadre qui ne dépasse pas 700 g (non peint) dans sa conception la plus poussée. Dédié au freinage à disque, il est décliné en version SL ou SLR, et proposé en dix configurations de montages allant de 2 599 € à 10 999 €.

Crédit photos : Trek 

Doté de formes de tubes plus aérodynamiques que sur la version précédente, le nouvel Emonda conserve le caractère du vélo taillé pour la montagne, avec un cadre ne dépassant pas les 700 g dans sa version haut de gamme.

Trek lance aujourd’hui une toute nouvelle version de son vélo Émonda. Plus aérodynamique que son prédécesseur, le nouveau Trek Emonda se présente « comme le grimpeur le plus rapide de l’histoire de la marque« , tout en conservant son axe premier, la légèreté, avec un cadre qui affiche moins de 700 grammes (sans peinture) sur la balance dans sa version la plus poussée. Le nouvel Emonda est décliné en deux niveaux de gammes, SL et SLR, et il affiche donc des lignes et des formes de tubes plus profilés que sur le modèle précédent. Des efforts aérodynamiques qui lui font prendre quelques grammes par rapport à son cadet.  

A l’image de Lizzie Deignan, les équipes professionnelles Femme et Homme Trek-Segafredo bénéficieront du soutien en courses du nouvel Emonda dans sa version la plus performante SLR.

Pendant plus de deux ans de développement et la création de la composition carbone OCLV la plus légère de Trek à ce jour, les ingénieurs de la marque se sont attachés à trouver le meilleur équilibre entre vitesse et légèreté, tout en préservant les qualités de conduite qui ont fait la réputation de l’Émonda. Trek annonce ainsi un nouvel Emonda « plus aérodynamique, qui a démontré qu’il était le plus rapide en plaine et dans les cols« . 

Le nouvel Emonda est présenté comme plus rapide, que ce soit dans la plaine et dans les cols, son terrain de jeu favori initialement.

Modèle de grimpeur plébiscité par les coureurs professionnels et figure de proue de la gamme dans sa version SLR, le nouvel Émonda SLR a déjà bluffé ceux qui ont pu l’essayer. « Je n’ai jamais roulé sur un meilleur vélo » a ainsi confié Lizzie Deignan après ses premières séances sur le nouvelle version. Fabriqué avec le tout nouveau carbone OCLV Série 800, le nouvel Émonda SLR pèse moins de 700 g (le cadre non peint).

Au premier regard, son dessin aérodynamique plus travaillé laisse d’entrée penser que le travail effectué lui confère un avantage sensible en matière de vitesse. Par rapport à son prédécesseur, Trek avance que l’Émonda SLR permet de gagner 60 secondes par heure sur les terrains plats et 18 secondes par heure sur une pente de 8 %.

Rien ne dépasse, pour renforcer le caractère aérodynamique du vélo.

Pour façonner son nouvel Émonda dans sa version haut de gamme SLR, Trek a développé une nouvelle série de stratification carbone, l’OCLV Série 800, présenté comme « la plus légère et la plus performante produite par Trek à ce jour« . Elle est 30 % plus résistante que les laminés en carbone OCLV antérieurs, et toute aussi rigide, ce qui a permis aux ingénieurs de Trek de créer les formes aérodynamiques sans rajouter trop de poids.

L’Emonda SLR bénéficie d’une nouvelle composition carbone, avec la nouvelle série développée par Trek, l’OCLV Série 800.

L’Émonda SL affiche les mêmes formes de tube aérodynamiques que l’Émonda SLR, mais il est fabriqué lui avec le carbone OCLV Série 500. Il entend offrir aux cyclistes les mêmes sensations de vitesse que le haut de gamme, mais à un prix inférieur.

Lignes aérodynamiques et acheminement des câbles parfaitement dissimulé.

Pour coller parfaitement à cette nouvelle identité et à ses lignes aérodynamiques, l’Émonda bénéficie d’un acheminement des câbles subtilement dissimulé. Et avec la même volonté de le rendre plus rapide, la géométrie H 1.5 conçue avec les équipes professionnelles Trek-Segafredo, qui lui est conférée, offre aux cyclistes une position aérodynamique optimale. L’Émonda dans sa version SLR intègre le nouvel ensemble cintre/potence Aeolus RSL, spécialement développé pour lui. 

L’Emonda SLR dispose d’un nouvel ensemble cintre/potence Bontrager Aeolus RSL développé spécialement pour s’intégrer au mieux et favoriser l’aérodynamisme.

Sur la balance, l’Émonda SLR affiche 698 g le cadre (non peint, avec support), et 365 g la fourche SLR (non peinte, pivote 220mm). L’Émonda SL atteint lui 1 142 g le cadre, et 380 g pour la fourche SL. À titre de comparaison, la précédente version de l’Émonda alignait 665 g le cadre seul dans sa version SLR Disc, soit une bonne trentaine de grammes de moins, et l’Emonda SL Disc était quant à lui à 1 149 g, soit moins d’une dizaine de grammes de moins que le nouveau modèle.

Vincenzo Nibali assure que son nouvel Emonda « offre le meilleur équilibre entre aérodynamisme et légèreté qu’il n’a jamais ressenti sur un vélo ».

Le cadre est conçu pour accepter les pneus de 28mm. Le boîtier de pédalier est de type T47 pour garantir toute l’efficacité nécessaire (il est compatible avec tous les boîtiers de pédalier T47 à roulement interne sur le marché).

L’Emonda est conçu avec un dégagement de pneus pouvant accepter les sections de 28mm.

Dans la lignée de la philosophie des derniers modèles développés par Trek, et pour coller à la tendance, le nouvel Émonda a été développé pour le freinage à disque (axes traversants 100x12mm et 142x12mm). Il accepte les transmissions double plateaux (max 53/39) et mono (max 50).

Le nouvel Emonda a été développé pour le freinage à disque uniquement. 

Les nouveaux Émonda SL et Émonda SLR sont disponibles dès à présent via le réseau mondial de revendeurs Trek et en ligne sur trekbikes.com dans certains pays. Dix modèles et configurations de montages sont proposés allant de 2 599 € pour l’entrée de la gamme Émonda SL 5 monté avec une transmission Shimano 105 à 10 999 € la version la plus haut de gamme Émonda SLR 9. Et il est disponible également en kit cadre seul, Émonda SL ou Émonda SLR. 

Le nouvel Emonda dans sa version la plus performante et onéreuse de la gamme, SLR 9 équipée d’un groupe SRAM eTap.

La nouvelle gamme Émonda SL et SLR

  • Émonda SL5 (monté en Shimano 105 – 2 599 €)

  • Émonda SL 6 (en Shimano Ultegra, à 3 299 €)

  • Émonda SL 6 Pro (monté en Shimano Ultegra à 3 799 €)

  • Émonda SL 7 (monté en Shimano Ultegra Di2, à 5 499 €)

  • Émonda SL 7 eTap (monté en SRAM Force eTap, à 5 999 €)

  • Émonda SLR 6 (monté en Shimano Ultegra Di2, à 6 199 €)
  • Émonda SLR 7 (monté en Shimano Ultegra Di2, à 6 699 €)

  • Émonda SLR 7 eTap (monté en SRAM Red eTap, à 7 999 €)
  • Émonda SLR 9 (monté en Shimano Dura-Ace Di2, à 10 999 €)
  • Émonda SLR 9 eTap (monté en SRAM Red eTap, à 10 999 €)
La version SLR du nouvel Emonda est personnalisable via le configurateur Project One de Trek.

Le nouvel Emonda SLR est également disponible et personnalisable via le configurateur Project One de Trek, pour permettre aux cyclistes qui le souhaitent de créer le vélo de leur rêve.

Le Project One Trek permet d’adapter son modèle Emonda SLR à ses envies et sa personnalité.
Graphique comparatif des gains aérodynamiques obtenus par l’Emonda de 2021 contre la version de 2018.

 

Contact : www.trekbikes.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Nouveautés

Sébastien Jacquet

Sébastien Jacquet

- 35 ans. - Journaliste professionnel depuis 2008 en presse écrite sportive (Collaborateur à Vélo Magazine - L'Equipe) - Pratiques sportives actuelles : cyclisme (occasionnelles : football, course à pied) - Strava : Sébastien Jacquet

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *