Triathlon : reprise de la course à pied après 8 semaines de confinement

Même si nombre de triathlètes ou coureurs à pied auront réussi à maintenir une activité physique minimum ces 8 dernières semaines, pour beaucoup, ce lundi 11 mai est synonyme de reprise de la course à pied en toute liberté. Alors, vérifions ensemble quelques fondamentaux. Vérifions les pièges à éviter. Vérifions les règles à respecter.

Par Jean-François Tatard – Photos : Jeff Tatard / Pixabay.com 

Quel que soit le contexte, la reprise de la course à pied est toujours délicate à gérer pour un coureur à pied. Mais cette fois elle est encore plus particulière. Flash Back sur le 16 mars ! D’une part la coupure vous a été imposée. D’autre part, vous n’étiez ni blessé ni fatigué. Pourtant il a fallu vivre sans course à pied. Et là, maintenant que vous pouvez à nouveau courir librement : du jour au lendemain, vous allez probablement retrouver de nouvelles contraintes qui peuvent freiner d’une autre façon votre pratique favorite. En effet, il est possible que vous vous retrouviez débordé par une quantité de taches à accomplir avec des moyens beaucoup plus limités qu’à la normale et des temps d’exécution plus longs. Si vous vous êtes senti peu motivés par la règle des 1h/1km, les premières semaines du déconfinement risquent d’être compliquées à gérer sur de nombreux aspects de la vie quotidienne.

Les sportifs : les incriminés du confinement

Jean-François Tatard  40 ans. Athlète multidisciplinaire, coach en vente et consultant sportif. Collaborateur à des sites spécialisés depuis 10 ans. Son histoire sportive commence quasiment aussi vite qu’il apprend à marcher. Le vélo et la course à pied sont vite devenus ses sujets de prédilection. Il y obtient des résultats de niveau national dans chacune de ces deux disciplines.

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.