Coronavirus : Coureurs et membres du staff de Lotto-Soudal renoncent à une partie de leur salaire

La formation Lotto Soudal a annoncé hier soir dans un communiqué qu’elle se voyait contrainte de prendre des mesures pour faire face aux circonstances difficiles. Coureurs, membres du staff et salariés de l’équipe renoncent en partie à leur salaire jusqu’à la reprise pour faire face aux répercutions économiques liées à l’épidémie de Coronarivus. 

Source : C.P. – Crédit photo : Lotto-Soudal

« Les conséquences du Covid 19 affectent l’ensemble du UCI WorldTeam Lotto Soudal. Les courses sont annulées ou reportées pour une durée indéterminée, de sorte que 25 membres du personnel se retrouvent au chômage par la force des choses. L’équipe cycliste Lotto Soudal est non seulement très concernée, compatissante et solidaire envers tous ceux qui sont touchés par la maladie, mais elle exprime aussi son soutien aux partenaires de l’équipe qui traversent une période économiquement difficile. L’équipe reste extrêmement active, mais est privée de sa raison d’être, à savoir marquer des points en remportant des courses.

L’annulation des courses a également des répercussions sur la majorité du personnel de soutien. Mécaniciens, soigneurs, kinésithérapeutes et chauffeurs de bus sont ainsi malgré eux sur la touche et se retrouvent temporairement au chômage. Les salariés peuvent provisoirement avoir recours au système du chômage temporaire pour force majeure. Les travailleurs indépendants, dont le contrat a temporairement été suspendu, pourront bénéficier des mesures de soutien telles que la prestation financière du droit passerelle. Toutes ces mesures prises par le gouvernement belge permettent aux entreprises de réduire leurs frais de personnel pendant un certain temps, sans devoir procéder à des licenciements. En moins d’un mois, plus d’un million de Belges se sont par ailleurs retrouvés au chômage temporaire.

Les 27 coureurs de l’équipe Lotto Soudal continuent entre-temps à s’entraîner pour être prêts et compétitifs dès que les courses pourront reprendre. Par solidarité avec le personnel et avec les sponsors, les coureurs, tout comme l’ensemble du management de l’équipe et du personnel administratif, ont spontanément décidé de renoncer à une partie de leur salaire jusqu’à ce que les courses reprennent. Cette décision a été prise sans la moindre discussion et à l’unanimité. Il était clair pour tout le monde que des circonstances particulières nécessitent des actions particulières de l’équipe. »

Sébastien Jacquet

Sébastien Jacquet

- 35 ans. - Journaliste professionnel depuis 2008 en presse écrite sportive (Collaborateur à Vélo Magazine - L'Equipe) - Pratiques sportives actuelles : cyclisme (occasionnelles : football, course à pied) - Strava : Sébastien Jacquet

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *