RAR élargit son offre de roues avec sa nouvelle gamme de moyeux FIRST

Fort de son expérience acquise via le développement des moyeux ESO 100 % français, RAR a développé depuis 2016 une gamme parallèle : les FIRST.

Source : DP

Véritable complément dans la gamme, le développement des moyeux FIRST s’est axé sur la performance maximale avec des facilités d’usinage et de production. La ligne de moyeux FIRST est aujourd’hui complète : de la route freinage patin ou disque, au VTT cross-country jusque l’enduro. Ces choix techniques permettent aujourd’hui au premier fabricant français de roues artisanales de proposer, pour chaque segment du marché, une gamme de roues performantes, conçues sur des moyeux totalement dessinés en interne.

L’excellence en ligne mire.

Tirage direct, performance et fiabilité ont guidé la conception. Les choix retenus et les lignes globales convergent vers ceux du grand frère ESO. Le résultat est à hauteur des espérances de la marque.

« Tout des grands. »

En inspiration du modèle de référence, les propriétés dynamiques des moyeux RAR FIRST favorisent les sensations de vitesse et d’accélération.

Trois caractéristiques primordiales sont répertoriées pour un moyeu de ce niveau de gamme :
– la géométrie qui conditionne la fiabilité du rayonnage et la tenue de la roue
– la facilité d’entretien compte tenu du kilométrage que les pièces vont encaisser
– la fiabilité globale qui dépend notamment des épaisseurs de parois d’aluminium selon l’alliage, de la robustesse de la roue libre et de l’étanchéité générale roulements+capuchons de protection

Géométrie

76 mm de distance inter-flasque avec un point d’ancrage rayon à 27 mm de diamètre. Ces dimensions optimales pour un moyeu avant « frein jante » sont rendues hyper fiables par des épaisseurs de parois d’aluminium dimensionnées avec une marge de sécurité importante. Le corps conçu pour du rayonnage radial est usiné d’une seule pièce.

RAR favorise naturellement le rayonnage croisé d’un côté et radial de l’autre pour la version disque. Le transfert des énergies de freinage bascule idéalement du moyeu vers la jante avec ce rayonnage, via un diamètre d’ancrage fort. La sécurité et la fiabilité priment.

À l’arrière, les contraintes sont supérieures et impliquent des choix plus subtils et lourds de conséquence.

RAR favorise la dynamique par un diamètre d’ancrage des rayons côté cassette impressionnant de 60 mm de diamètre d’ancrage moyen. Difficile, voire impossible, de trouver l’équivalent sur le marché. Les standards sont plutôt autour de 45/46 mm.

Au-delà de cette valeur brute, la conception reprend le principe mécanique du ESO : le placement des rayons l’un au dessus de l’autre maximise l’espacement moyen du flasque côté cassette et crée, en statique, deux tensions différentes sur la même nappe. Différence qui disparaît en dynamique et favorise un équilibre naturel.

D’un point de vue de l’espacement des flasques, les valeurs de 16,3 mm et 37 mm pour la version frein jante parleront aux spécialistes des roues : RAR favorise la tenue latérale de la roue.

De même, la conception de la version disque affiche des valeurs similaires côté cassette. Côté disque le principe est le même en ce qui concerne le placement haut/bas des rayons, et leur dynamique.

Mécanique et entretien

Le moyeu avant, disque ou non, se démonte très aisément en tirant sur ses embouts.  RAR favorise ce type de procédure de démontage, sans réglage possible, pour la simplicité. L’accès aux roulements y est direct après avoir poussé l’axe. L’entretien est donc nul. Quoi de plus simple qu’une pièce ne nécessitant pas d’entretien ?

Sur l’arrière, le fonctionnement se rapproche de l’avant, à la différence près que les capuchons sont vissés. Deux clés hexagonales de 5 mm permettent de démonter le capuchon côté opposé roue libre, puis deux clés hexagonale de 6 et 5 mm viendront à bout de celui côté cassette pour démonter la roue libre. Ici aussi, ces éléments demanderont un entretien léger voire nul, seule la roue libre appréciera un graissage léger à intervalles réguliers (+/-10 000 km). Solution idéale une nouvelle fois. Du côté des roulements annulaires 6902, de grosse section donc très robustes, ils disposent naturellement de joints étanches caoutchouc. Le capuchon de fermeture du moyeu les protégera d’autant plus.

En termes de mécanique, le moyeu arrière fonctionne avec une roue libre simple et endurante à 3 cliquets avec retour ressort acier : un système éprouvé de longue date. Durée de vie généralement constatée de 30 000 km.

À propos des roulements, dans une optique de fiabilité et d’entretien aisé, RAR a favorisé les roulements annulaires étanches dans des dimensions standard. L’avant pour freins sur jante tourne sur des 6802 totalement en adéquation avec les contraintes minimes reçues. La version disque est bâtie sur des 6902 de forte section. Dans tous les cas, l’arrière est blindé avec 3 roulements 6902 où les charges sont fortes, plus un 6802 côté opposé cassette. Pour chaque, des caches poussières optimisent la durée de vie.

Poids

Pour couronner ces caractéristiques, la masse est super compétitive compte tenu de la taille des roulements et du dimensionnement.

FREINAGE JANTE
92 g l’avant
232 g l’arrière.

FREINAGE DISQUE
120 g l’avant – 12/100 & 5/100
260 g l’arrière – 12/142 & 5/135

Les moyeux FIRST sont montés sur les roues RAR TEMPO 26 et les RAR EVEN en 38 ou 50. 

Tarifs : de 699 à 1399€. 

À PROPOS

À contre courant, RAR cultive sa différence par son montage artisanal alliant exclusivité et rigueur. Spécialisé dès 2007 dans la fabrication de roues, le fondateur de RAR l’a créé pour une clientèle exigeante à la recherche de qualité, de service et de performance.

Contact : www.roues-rar.fr

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *