La Vélomaritime : une expérience maritime pleine de promesses

Iode, air pur, phares, plages, falaises… Quand on pédale le long de La Vélomaritime, la promesse de maritimité est bien au rendez-vous. Mais pas que ! Les 1 500 km de parcours cyclable permettent aussi de découvrir les richesses d’un territoire diversifié qui s’étend de Roscoff, en Bretagne, à Dunkerque, à la frontière belge. Aujourd’hui aménagée à plus de 90%, la partie française de l’EuroVelo 4 promet des moments d’émerveillement au pied des phares, devant les paysages, de découverte culturelle et patrimoniale et des instants de convivialité
autour de la gastronomie locale.

Source : D.P. – Crédits Photos : Simon Bourcier (ouverture) et EV4©Emmanuel-Berthier

Objectif 2021
À ce jour, 93% de l’itinéraire global, dont toute la portion entre Roscoff et Cherbourg-en-Cotentin, sont aménagés. L’objectif est d’inaugurer La Vélomaritime dans sa totalité en 2021. En attendant, des pistes d’alternatives sont à l’étude pour faciliter au maximum le parcours sur les sections non aménagées. Des agences spécialisées dans le voyage à vélo commercialisent déjà La Vélomaritime et développent des idées autour de l’itinéraire.

Pleins phares sur la Vélomaritime
De Roscoff au phare du Risban à Dunkerque, l’itinéraire compte plus de 50 phares. On les trouve en mer, sur les îles et les caps, mais également en ville… ou sur des bateaux comme le Sandettie à Dunkerque, transformé en musée. Aujourd’hui, on peut visiter 8 phares, séjourner dans une ancienne maison de gardien ou faire des pauses au pied de ces tours maritimes qui balisent les 1 500 km de La Vélomaritime.

Omaha beach à Saint-Laurent-sur-Mer – Crédit photo EV4©Emmanuel-Berthier

Des paysages à couper le souffle
Des caps, des falaises, des dunes, des plages… et la mer à perte de vue. Voici la promesse de l’itinéraire cyclable le plus iodé de France. Le sel et les embruns ont dessiné des paysages uniques et grandioses dont la reconnaissance est aujourd’hui internationale. De Roscoff à Dunkerque, on peut ainsi admirer 5 Grands Sites de France (labellisés ou en projet de labellisation) très différents : les caps découpés d’Erquy et de Fréhel, les Falaises d’Étretat, la Côte d’Albâtre (en projet), l’étendue de la Baie de Somme, les Deux-Caps Blanc-Nez et Gris-Nez, et les Dunes de Flandres (en projet).

Le Mont Saint Michel – Crédit photo : EV4©Emmanuel-Berthier

La découverte des trésors du patrimoine
Trois sites classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco, quatre Monuments Nationaux, trois Plus Beaux Villages de France… La liste des découvertes patrimoniales est impressionnante. Tout au long de l’itinéraire, les merveilles de la nature sont complétées par les prouesses architecturales. Saint-Malo, le Mont-Saint-Michel, la station balnéaire du Touquet-Paris-Plage, ou encore les jolis petits ports de pêche… Là encore, un séjour à deux roues sur La Vélomaritime promet des visites riches en histoire et des adresses de charme pour faire une pause et passer des nuits récupératrices.

Le Crotoy – Crédit photo : EV4©Emmanuel-Berthier

Des moments d’échanges et de convivialité autour de la gastronomie
Pédaler sur La Vélomaritime, c’est admirer les paysages et le patrimoine en liberté… mais pas que ! Entre amis, en couple ou en famille, le partage et la convivialité font partie du voyage. Les 1 500 km d’itinéraire promettent des rencontres avec les habitants et des expériences autour des produits locaux. La carte est riche et diversifiée : la cuisine flamande, les huîtres de Cancale, le fromage normand… Les petites adresses locales, les restaurants étoilés (29 en tout !), sur l’eau ou les pieds dans l’eau et les visites chez les producteurs permettent de goûter au patrimoine culinaire français.

La Vélomaritime :
un itinéraire sur le tracé français de l’Eurovélo 4L’EuroVelo 4 est une véloroute européenne qui s’étend de roscoff, en Bretagne, à Kiev, en Ukraine. Les collectivités françaises impliquées dans son aménagement ont initié une démarche pour structurer les sections françaises et affirmer son positionnement dans l’offre cyclable nationale et européenne. Elles développent aujourd’hui La Vélomaritime : un itinéraire de la Manche à la Mer du nord, dans la continuité du tour de Manche. Avec une part importante de petites routes vallonnées, c’est un itinéraire idéal pour les cyclistes en recherche de défi sportif ou bien à vélo à assistance électrique.


Informations :
www.lavelomaritime.fr

 

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *