Paravol, un identifiant auto-collant pour marquer son vélo

Alors que le plan vélo national et la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) prévoient, dès 2021, la généralisation du marquage des vélos neufs par les professionnels afin de lutter contre le vol et le recel des cycles, la question de l’identification du vélo devient alors encore plus primordiale.

C’est en ce sens qu’œuvre Paravol depuis 2017. Parce qu’un vélo identifiable est un vélo restituable, la société, créée par deux anciens assureurs vélos, a lancé un sticker permettant de marquer le vélo. Avec lui, le cycliste peut facilement identifier son vélo lui-même et attester de sa propriété, sans effort ou aide extérieure. Pratique pour retrouver un vélo dérobé ou en cas de revente, afin de s’assurer de l’origine du cycle, puisque l’identification est associée à une base nationale, consultable de tous : particuliers, magasins, autorités, …

Source : DP

Comment ça marche ?

  • Enregistrez, entre autres, le numéro de série et la photo du vélo dans la base nationale, sur le site de Paravol.
  • Collez le sticker sur le cadre. Un endroit visible est recommandé pour dissuader. Fabriqué en acrylate, un matériau robuste utilisé dans l’aéronautique, l’autocollant comporte un gravage au laser et résiste efficacement à l’arrachage, aux aléas de la météo (pluie, forte chaleur, …).
  • Vous trouvez un vélo ? Scannez le QR Code, qui se trouve dessus, avec un smartphone pour avoir accès rapidement aux informations. Vous pouvez aussi relever le numéro du sticker et appeler Paravol.

 

Prix : 11,99 €

Plus d’infos ici : lecyclo.com

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *