Test de la tenue automne/hiver coupe-vent Shimano Evolve

Pluie, vent et fraîcheur (pour ne pas dire froid) sont le lot quotidien de tous les cyclistes assidus durant presque la moitié de l’année. La gamme de vêtements coupe-vent Shimano Evolve est conçue pour répondre aux besoins de ceux qui roulent par tous les temps ou presque, en apportant performance et confort comme nous avons pu nous en rendre compte ces dernières semaines en novembre et décembre.

Par Guillaume Judas – Photos : 3bikes.fr / DR

En dehors des cadres de vélo, Shimano propose bien sûr des groupes de transmission à tous les niveaux de gamme pour la route, le VTT, le gravel, le cyclo-cross ou la piste, mais peut aussi équiper le cycliste de la tête aux pieds. Les chaussures Shimano sont d’ailleurs depuis presque 30 ans parmi les plus renommées. Au niveau de l’équipement vestimentaire, la gamme pour l’automne et l’hiver (mais aussi le début du printemps selon les régions) Shimano Evolve joue dans la même cour que les plus grandes marques dans le domaine. Les produits sont techniques, bien étudiés pour leurs fonctions, parfois très bien coupés ou en tout cas adaptés au public visé, mais les prix ne sont pas donnés.

Les vêtements cyclistes Shimano sont très techniques.

Parfaitement adaptés aux conditions que l’on rencontre le plus souvent dans le Nord et l’Ouest de la France de la fin octobre jusqu’à début avril (vent, fraîcheur et humidité), les vêtements de la gamme Evolve sont constitués principalement du collant long à bretelles coupe-vent (189,99 €), du maillot coupe-vent (139,99 €) et de la veste coupe-vent (179,99 €). Ceux-ci sont secondés par un sous-vêtement Breath Hyper (64,99 €), mais aussi en fonction des conditions d’un bonnet sous-casque Thermal (19,99 €), de chaussettes hautes en laine (19,99 €), de gants Windbreak Thermal Reflective (39,99 €) et de couvre-chaussures S1100R H2O (39,95 €).

Le collant coupe-vent Evolve est particulièrement épais.

Nous passerons rapidement sur ces derniers accessoires car leur intérêt en fonction de la température et des conditions réelles dépend trop de la sensibilité de chacun. Pour notre part, nous portons le bonnet en dessous de 5°C, mais préférons une casquette en toile sous le casque pour les températures légèrement supérieures. Alors que 5°C, surtout avec un peu d’humidité, c’est une température déjà limite pour les gants Windbreak. Mais il existe bien sûr d’autres accessoires qui correspondent à des besoins spécifiques dans la large gamme de vêtements Shimano.

Avec le sous-vêtement Breath Hyper et le type de fabrication de la veste par exemple, deux couches suffisent la plupart du temps.

Nous donnerons une mention spéciale néanmoins pour le sous-vêtement Breath Hyper, qui a l’avantage de pouvoir se porter de -5°C jusqu’à 15°C, et qui seconde parfaitement n’importe quelle autre couche supérieure, qu’il s’agisse par exemple du maillot ou de la veste coupe-vent Evolve, mais aussi d’autres types de produits. Ce sous-vêtement est doux et confortable, il colle à la peau mais sans serrer, il descend assez bas derrière le dos pour conserver les reins au chaud, et il sèche très rapidement. Une longue bande centrale dans le dos un peu moins épaisse permet d’évacuer la chaleur. C’est un Must Have à posséder dans la garde-robe, dont le seul petit défaut concerne le col montant, qui pourrait à notre avis remonter encore un tout petit peu plus haut pour tenir le cou bien au chaud.

Un maillot technique

Commençons par l’élément le plus séduisant, et à juste titre : le maillot coupe-vent Evolve. Celui-ci se révèle très technique grâce aux matériaux employés et à leur assemblage. D’ailleurs, si on parle ici de maillot, d’autres pourraient considérer ce type de produit comme une veste. Pour notre part, nous le considérons comme intermédiaire entre un maillot à manches longues traditionnel et une veste ajustée. Sa plage d’utilisation est selon nous de 6 à 7°C en température ressentie, jusqu’à 15°C environ, mais à la condition de rouler à bonne allure. Il se distingue en tout cas par deux caractéristiques essentielles : des tissus coupe-vent extensibles avec un revêtement déperlant sur le devant, et une coupe très ajustée.

Le maillot coupe-vent Evolve est très ajusté.

En portant le maillot coupe-vent Evolve, on se sent maintenu sans être engoncé, on a l’impression de rester aérodynamique puisque le vêtement ne flotte pas, et on se sent protégé de la fraîcheur grâce à la coupe qui limite fortement les entrées d’air. Le maillot est léger (244 g en taille S), et il supporte les courtes averses ou la bruine bretonne avec le tissu déperlant sur l’avant du torse et le devant des manches. Avec seulement le sous-vêtement Breath Hyper, s’il s’avère un peu juste au coeur de l’hiver ou sous la pluie froide, il peut nous accompagner pour toutes les sorties sportives en automne et au tout début du printemps. Son prix de 139 € n’est de plus pas excessif, pour l’un des meilleurs maillots de ce type que nous ayons jamais testés.

Les manches sont longues et très collantes. Elles ne flottent pas au vent.
Sur le devant, le tissu est déperlant, alors que la partie arrière est respirante.
La bande plate en silicone maintient le maillot parfaitement en place.
Note : *****

Les + : coupe très ajustée limitant les entrées d’air, confort, effet coupe-vent
Les – : couleur foncée pas très visible

Tissu coupe-vent extensible avec revêtement déperlant sur le devant, le dessus du bras et la poche arrière. Tissu à séchage rapide et favorisant l’évacuation de la sueur. Réflectivité à 360°. Trois poches arrière, plus une poche imperméable à la sueur. La conception de l’ouverture des manches évite les courants d’air. Le bord élastique ouvre le dos et maintient le maillot en place. Existe aussi en bleu marine.
Tailles : XS au XXL

Composition : Partie principale – 79 % polyester, 21 % élasthanne (polyuréthane respirant, coupe-vent et déperlant), manches – 57 % polyamide, 28 % polyester, 15 % élasthanne, dos – 100 % polyester

Poids : 244 g en taille S

Prix : 139,99 €

Le maillot Evolve coupe-vent est disponible aussi en bleu marine.

 

Une veste parfaitement finie et fonctionnelle mais un peu ample

Si le maillot coupe-vent Evolve fait « coureur » au niveau de la coupe, la veste du même nom, donc logiquement plus épaisse et destinée à des températures plus froides est plus large. Mais c’est à double tranchant. Par habitude sûrement, nous préférons le vêtements serrés pour limiter les entrées d’air, et cette veste ne déroge pas à la règle. Si le col permet de bien fermer le cou et de limiter l’entrée du froid à ce niveau-là, les épaules et les manches battent un peu au vent. C’est d’une part moins aérodynamique (c’est assez sensible sur un même parcours par rapport au maillot Evolve) mais on sent d’autre part toujours un petit courant d’air pénétrant entre le sous-vêtement et la veste, sans doute à cause des micro-aérations dans le dos.

La veste Evolve coupe-vent est beaucoup plus ample que le maillot.

Néanmoins, même si nous préférons porter la veste avec un seul sous-vêtement, les plus frileux pourront rajouter une troisième couche légère sans souci, en fonction de la température. Reste que la veste coupe-vent Evolve est proposée avec un plastron coupe-vent amovible et compactable qui rajoute une plus-value importante au produit. Il s’agit d’une sorte de « tablier » qui se fixe facilement par un système d’aimant avec une languette dédiée en haut de la veste, et qui permet de glisser une couche supplémentaire de protection sur l’avant, surtout au niveau du ventre. C’est pratique et efficace, même si nous aurions aimé que ce plastron remonte plus haut pour bien couvrir le haut des bronches et la trachée. Dans le cas où la température remonte un peu en cours de sortie et à la condition de ne pas avoir trop transpiré, le système s’enlève facilement pour se glisser dans la poche. Propre et efficace contre le froid sec.

Le plastron amovible aurait pu remonter un peu plus haut sur le torse.
Sa matière est protectrice, et facilement compactable.
Le système de fixation par aimant est aisé à manipuler.

Testée justement sous des températures autour de 0°C, la veste Evolve coupe-vent s’est révélée confortable, bien que moins sportive que le maillot pour les raisons évoquées plus haut. Et dans le cas d’une allure soutenue (et en évitant de trainer en route), le sous-vêtement Breath Hyper suffit là encore. La plage de température d’utilisation de la veste est d’ailleurs conseillée de 0 à 5°C.

Les manches sont là aussi assez longues, ce qui permet de les glisser sous les gants pour éviter les entrées d’air.

En revanche, pris par une forte averse de pluie froide autour de 3 ou 4°C, le revêtement déperlant de la veste n’a pas résisté très longtemps. Et l’amplitude de la veste au niveau des épaules ou des manches, même si celles-ci sont longues comme il faut, a eu tendance à accentuer la sensation de froid mouillé, à cause du battement du tissu sur les bras. Bref, nous l’aurions préférée bien plus ajustée, comme certains modèles de la concurrence.

Note : *****

Les + : plastron amovible, finition, longueur des manches
Les – : veste un peu trop ample au niveau des épaules et des manches

Protection thermique + coupe-vent compactable pour les sorties par temps froid. Tissu haut de gamme doux au toucher. Tissu déperlant durable qui conserve ses qualités lavages après lavages. Les micro-aérations au dos et les fermetures à glissière au niveau des aisselles évacuent la chaleur en excès. Matière coupe-vent qui protège du vent et du froid. Réflectivité 360°. Poche téléphone dans la poche centrale arrière. Existe en noir.
Tailles : XS au XXL

Composition : Partie principale – 84 % polyester, 16 % élasthanne (polyuréthane respirant, coupe-vent et déperlant). Autre(s) partie(s) – 100 % polyamide, dos – 100 % polyester, partie en mailles – 100 % polyester, rembourrage : 100 % polyester.

Poids : 340 g en taille S (+54 g pour le plastron amovible)

Prix : 179,99 €

La veste Evolve coupe-vent existe aussi en noir.

Un collant long paré pour toutes les conditions

Encore plus extrême que la veste, le collant long Evolve coupe-vent est conçu pour vous protéger sous des températures de -10 à 0°C. C’est là encore un produit hyper technique, mais les protections qu’il offre obligent à faire quelques concessions sur la liberté de mouvement.

On distingue ici parfaitement l’emplacement de la double couche. La finition est de très haut niveau, avec ce logo Shimano incrusté dans l’épaisseur du tissu.

Alors bien sûr, on ne parle pas de confort proprement dit. De ce point de vue-là, le collant Evolve vous soigne avec une peau de chamois épaisse et ergonomique, conçue pour gérer l’humidité et atténuer les vibrations. On note aussi la présence d’une double fermeture à glissière au niveau du bas du ventre, afin de faciliter les arrêts pipi sans se déshabiller complètement. Car le collant remonte assez haut sur le ventre, avec une partie doublée coupe-vent et qui conserve la chaleur pour protéger les intestins, fragiles chez certains dans le cas d’une sortie par grand froid.

La peau de chamois est très confortable.

Mais ce cuissard thermique se distingue surtout par une double couche sur le devant de la cuisse (et jusqu’en dessous du genou) ainsi qu’à l’intérieur de la jambe pour éviter les morsures du froid. Et pour le coup, il tient vraiment chaud, que ce soit par un froid sec ou même sous un froid humide, où on ressent vraiment l’apport de la protection supplémentaire.

On note ici une protection supplémentaire pour le bas du ventre.
Le système de double zipp facilite les arrêts techniques.

Cette double couche apporte par contre une certaine rigidité au produit, qui le rend moins souple pour accompagner les mouvements. Et sans aller jusqu’à faire des étirements avec ce collant, le pédalage même n’est pas aussi libre qu’avec un collant fin, et encore moins que jambes nues. D’ailleurs, les plis laissés autour du genou démontre la rigidité relative de la deuxième couche.

La matière rigide laisse des plis au niveau des genoux.

C’est donc un cuissard pour les conditions très difficiles, où la performance chronométrique n’est plus une priorité. Il permettra en revanche de rouler plus longtemps sans trop souffrir du froid ou des projections de la route sur la musculature des jambes.

Ce collant long Evolve coupe-vent n’est pas forcément selon nous le plus approprié pour être porté avec le maillot Evolve, ou même avec la veste, qui ont des températures d’utilisation recommandées plus élevées. Mais au sein de la gamme complète de vêtements Shimano, que ce soit pour le printemps/été ou l’automne/hiver, vous avez le choix d’associer différents éléments, toujours conçus avec technicité pour répondre à toutes les conditions possibles.

Note : *****

Les + : protection, confort de la peau de chamois, double zipp à l’avant
Les – : double couche rigide qui limite un peu la liberté de mouvement

Peau de chamois EVOLVE assurant confort, atténuation des vibrations et gestion de l’humidité lors des sorties longues. Éléments réfléchissants pour une meilleure visibilité. Tissu déperlant durable qui conserve ses qualités lavages après lavages. Double fermeture à glissière avant. Surface du tissu intérieur grattée pour le confort et la chaleur. Évacuation de l’humidité et séchage rapide au dos du cuissard à bretelles. Bretelles ultra-lisses sans coutures pour un meilleur confort.
Tailles : XS à XXXL.

Composition : Partie principale – 85 % polyamide, 15 % élasthanne (polyuréthane respirant, coupe-vent et déperlant), côté – 82 % polyamide, 18 % élasthanne, dos – 94 % polyester, 6 % élasthanne, autre(s) partie(s) – 74 % polyamide, 26 % élasthanne

Poids : 340 g en taille S

Prix : 189,99 €

Contact : bike.shimano.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *