Le vélo de cyclo-cross de Mathieu van der Poel

Parmi les tout meilleurs mondiaux sur la route et en VTT, le Néerlandais Mathieu van der Poel est aussi et surtout le champion du monde en titre de cyclo-cross. À quelques jours de ses premières épreuves de la saison dans la discipline, focus sur son vélo Canyon Inflite CF SLX aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Photos : @3bikes.fr

Exposé sur le stand Shimano sur le salon du Roc d’Azur, nous avons pu découvrir en détails le vélo de Mathieu van der Poel, ou plutôt l’un de ses vélos, puisqu’un coureur de cyclo-cross dispose au moins de trois machines sur chaque épreuve. Toutes identiques bien sûr, ce qui n’est pas forcément le cas des roues, car plusieurs paires sont préparées afin de faire face à plusieurs types de situations et terrains, avec des montages de boyaux différents.

velo-mathieu-van-der-poel
Le vélo de Mathieu van der Poel est équipé de boyaux Dugast fabriqués à la main, en 33 mm de section, ici avec des crampons peu marqués, ce qui permet de bénéficier de bonnes qualités de roulement sur les terrains secs.

Le vélo utilisé par Mathieu van der Poel – le champion du monde en titre –  et son équipe Corendon – Circus en cyclo-cross est est un Canyon Inflite CF SLX, le modèle spécifique de la marque conçu à partir du meilleur niveau de gamme en matière de fibres de carbone, que l’on retrouve sur l’Aeroad et l’Utimate pour la route, le Speedmax pour le triathlon, l’Endurace pour le cyclosport, ou le Grail pour le gravel. Par rapport à ce dernier modèle justement, l’Inflite se distingue par des détails de géométrie, même si certaines marques font le choix de partir sur des cadres identiques pour les deux types de pratique.

velo-mathieu-van-der-poel
Le triangle principal de l’Inflite CF SLX se caractérise par un « décroché » qui offre un support plus confortable lorsque le coureur porte le vélo sur l’épaule. Il se distingue d’un vélo de gravel par une géométrie plus compacte, pour des réactions plus vives lors des changements de direction.

Après quelques semaines de repos juste après le championnat du monde sur route dans le Yorkshire, Mathieu van der Poel devrait reprendre la compétition en cyclo-cross lors de la dernière semaine d’octobre, avec en ligne de mire le championnat d’Europe début novembre.

velo-mathieu-van-der-poel
Mathieu van der Poel conserve des références proches de son vélo de route, avec un guidon monocoque Canyon H11 Ergocockpit et un montage sans bague de rehausse sur la douille de direction.
velo-mathieu-van-der-poel
Les crampons type « pointe de diamant » sur la bande de roulement offre de bonnes qualités de roulement, alors que les chevrons plus marqués sur les côtés associés à une faible pression de gonflage assure une bonne adhérence sur terrain meuble. Notons que la fourche peut recevoir des pneus de section plus importante.
velo-mathieu-van-der-poel
Le champion du monde roule avec une combinaison de plateaux spécifique et non disponible dans le commerce, avec 46 et 39 dents.
velo-mathieu-van-der-poel
À l’arrière, Mathieu van der Poel roule avec une cassette « classique » de 11-28. Son braquet minimum est donc de 39/28, ce qui parait assez important. Mais les coureurs de cyclo-cross préfère courir à côté du vélo lorsque la vitesse est inférieure à celle qui est requise avec ce développement.
velo-mathieu-van-der-poel
Malgré sa grande taille (1,84 m), Mathieu van der Poel roule avec des manivelles de « seulement » 172,5 mm. Elles lui permettent de passer certains dévers tout en pédalant.
velo-mathieu-van-der-poel
Deux disques de 140 mm suffisent pour la pratique du cyclo-cross, même pour un athlète de 75 kg comme le champion du monde. Car les vitesses atteintes en compétition ne son jamais très élevées.
velo-mathieu-van-der-poel
Le Néerlandais utilise les fameuses pédales de VTT x-Country Shimano XTR, avec des chaussures SPhyre XC9.
Les dérailleurs Dura-Ace Di2 ont montré leur efficacité même dans les pires conditions.
velo-mathieu-van-der-poel
La chape du dérailleur arrière Dura-Ace Di2, avec une capacité jusqu’à 30 dents, est compatible aussi bien pour la route que pour le cyclo-cross.
Le champion du monde dispose d’une selle Selle Italia SLR personnalisée.
velo-mathieu-van-der-poel
Pour les parcours rapides et roulants, Mathieu van der Poel choisit des roues DShimano Dura-Ace C60 à boyau, pour leur aérodynamisme et leur rigidité.
velo-mathieu-van-der-poel
Le champion du monde dispose au moins de 12 roues disponibles par course. Ici les numéros 11 et 12.

 

CANYON INFLITE CF SLX CORENDON-CIRCUS
CADRE : Canyon Inflite CF SLX
FOURCHE : Canyon Inflite CF SLX
ROUES : Shimano Dura-Ace C60 Disc Tubular
PNEUMATIQUES : Boyaux Dugast 700×33
TRANSMISSION : Shimano Dura-Ace Di2
PÉDALIER : Shimano Dura-Ace, 46-39
CASSETTE : Shimano Dura-Ace 11v. (11, 12, 13, 14, 15, 17, 19, 21, 23, 25, 28)
FREINS : Shimano Dura-Ace Disc hydrauliques, rotors 140 mm
MANETTES : Shimano Dura-Ace Di2 hydrauliques
COCKPIT : Canyon Ergocockpit H11
TIGE DE SELLE : Canyon
SELLE : Selle Italia SLR
PÉDALES : Shimano XTR
POIDS : 7,5 kg environ
Contact : canyon.com

=> VOIR AUSSI : Le vélo de Julian Alaphilippe
=> VOIR AUSSI : Le vélo de Mads Pedersen
=> VOIR AUSSI : Le vélo de Laurent Jalabert pour l’Ironman d’Hawaï
=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Mag

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *