Test du cintre PRO Vibe Superlight

Le dernier modèle haut de gamme des cintres PRO est léger, rigide et confortable. 3bikes.fr a testé pour vous le Vibe Superlight.

Par Guillaume Judas – Photos : 3bikes.fr/DR

test-pro-vibe-superlight
Le cintre carbone PRO Vibe Superlight est un modèle très haut de gamme.

La marque de composants PRO s’installe peu à peu parmi les manufacturiers de référence, en équipant notamment les Teams Word Tour Deceuninck – Quick Step, Groupama – FDJ ou encore Sunweb. Un laboratoire grandeur nature autant qu’une exposition médiatique qui permet à l’accessoiriste de s’imposer progressivement face à la concurrence lorsqu’il s’agit d’optimiser l’équipement du vélo, aussi bien pour des questions de performance que de confort.

test-pro-vibe-superlight
Avec 185 g, il s’agit de l’un des cintres les plus légers du marché.

Le cintre PRO Vibe Superlight trône au sommet de la gamme du constructeur, aux côtés du Pro Vibe Aero, un peu plus lourd mais avec des formes différentes. Il est l’un des cintres les plus légers du marché avec 185 g en 42 cm de large, grâce à une construction monocoque en fibres de carbone unidirectionnelles T800 et en fibres de carbone de haut module M4075. Pour remettre les choses en perspective, 185 g c’est 100 g de moins qu’un cintre en aluminium de milieu de gamme, ou 60 g de moins qu’un haut de gamme avec des formes aérodynamiques comme le Vibe Aero (utilisé par Arnaud Démare, le sprinter). Cette caractéristique est intéressante au moment où l’on cherche à gagner en légèreté pour contrecarrer le poids supplémentaire des groupes à freins à disque.

test-pro-vibe-superlight
La finition est de très bonne facture.

Rigidité et résistance

Le PRO Vibe Superlight n’est évidemment pas le premier cintre léger du marché, mais il est assurément l’un de ceux qui proposent le meilleur rapport entre poids léger et rigidité. Car jusqu’à présent, l’un des principaux griefs que l’on pouvait faire à ce type de produit, c’était une certaine flexibilité lors des fortes sollicitations ou lors des efforts violents, quand le coureur empoigne fermement le cintre surtout dans sa partie basse. D’autre part, un cintre léger était rarement percé pour recevoir les gaines de freins ou les câbles de dérailleurs, car il fallait pouvoir concilier des passages internes avec un minimum de résistance.

Les câbles peuvent passer en interne.

Sur le Vibe Superlight, des fibres spéciales sont intégrées, appelées Innegra inside. Elles sont destinées à améliorer la résistance du cintre en cas de chute, sans pour autant augmenter le poids du produit. Associées aux fibres de carbone unidirectionnelles et de haut module, elles favorisent la rigidité globale, en corrélation avec la rigidité de la plupart des vélos actuels au niveau de la douille de direction. Afin de proposer une finition irréprochable du vélo au niveau du poste de pilotage, le Vibe Superlight permet d’acheminer les câbles Di2 et de freins à l’intérieur.

Les passages internes limitent certaines contraintes au niveau de la position des mains.

Une ergonomie soignée

Ce cintre se distingue également par une conception surdimensionnée sur sa partie supérieure, pour assurer une ergonomie très efficace censée limiter la fatigue des bras et des mains. Il assure une préhension très confortable avec les mains en haut du guidon, lors des longues ascensions par exemple. Ce diamètre n’est pas étranger à la rigidité ressentie, et assure une parfaite connexion avec le vélo. La forme ronde et semi-compacte offre une variété de positions avec les mains en bas ou les mains sur les cocottes de frein. Enfin, la forme arrondie qui assure la transition entre la partie haute et le placement des poignées de freins évite que les avant bras ne percutent le cintre en position de sprint.

La hauteur et la profondeur du cintre dépendent de son orientation.

Le Pro Vibe Superlight n’est pas un vrai cintre compact en raison de ses dimensions. Si le reach (la portée, c’est-à-dire la distance entre la partie haute du cintre et la partie la plus avancée) est de 80 mm, soit une dimension très classique pour un cintre dit compact (il existe des reach plus courts, mais aussi plus longs), le drop fait 130 mm. Il s’agit de la différence de hauteur entre la partie haute du cintre et la partie basse, à la condition que cette partie basse soit réglée à l’horizontal avec le sol. Un « vrai » cintre compact se situe généralement autour de 125 mm.

Les dimensions du Vibe Superlight ne sont pas aussi compactes que certains modèles de la concurrence.

Cela signifie surtout qu’en fonction de l’inclinaison donnée au cintre, celui-ci sera plus ou moins compact, et donnera plus ou moins d’écart entre les positions mains en haut et mains en bas. Cela ne change rien aux caractéristiques de résistance ou de rigidité du cintre bien sûr, mais au moment de parler de confort, il faut obligatoirement y associer son orientation pour tenir compte de la position idéale. Bref, le PRO Vibe Superlight, même bien réglé, est moins fermé dans sa partie basse que d’autres cintres compacts. De plus, avec des formes peu anguleuses et des transitions douces entre chaque partie courbée, il autorise une multitude de positions possibles pour les mains.

=> VOIR AUSSI : Cintre et potence, comment choisir ?

test-pro-vibe-superlight
La position mains en haut est très confortable.

Une direction plus légère

Grâce au gain de poids sur le poste de pilotage, la direction du vélo parait plus légère dès les premiers tours de roues. Le gain de performance n’est pas évident à chiffrer et sans doute très faible en gagnant quelques dizaines de grammes. En revanche, lors des relances, des passages en danseuse et des changements de direction, on y gagne en sensations. Pour le reste, on apprécie la rigidité du Vibe Superlight, très sensible au niveau de la prise sur les poignées de freins, mais aussi son confort. Car à rigidité équivalente, ce cintre carbone semble transmettre moins de vibrations avec les mains en bas que le montage précédent avec un cintre plus basique en aluminium. Enfin, bien que le montage soit plus long et plus délicat, le passage interne des câbles et gaines libère le poste de pilotage de certaines contraintes au moment de placer les mains, ce qui ajoute du confort à l’esthétisme et à l’aspect soigné.

Le cintre PRO Vibe Superlight rehausse le niveau de gamme du vélo.

Le cintre PRO Vibe Superlight dispose donc de nombreux atouts qui, même s’ils ne sont pas absolument essentiels à la performance, améliorent le niveau de gamme du vélo. Il faut juste ne pas se fier à l’appellation compact qui est un peu trompeuse au regard des dimensions du produit. Notons néanmoins que chez PRO, tous les cintres carbone ont les mêmes caractéristiques, alors qu’il faut piocher dans la gamme des cintres en alu pour trouver des modèles plus compactes, avec des dimensions de 128/75 ou 125/70.

PRO VIBE SUPERLIGHT
NOTE : *****

LES + : Finition, poids, rigidité, passages internes
LES – : Prix, pas un vrai compact

Carbone T800 UD et M4075 HM, fibres Innegra inside
Drop : 130 mm
Reach : 80 mm
Flare : 0°
Tailles : 40, 42 et 44 cm axe-axe
Poids : 185 g en 42
Prix public : 352 €

Contact : pro-bikegear.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *