Test du Legging Anita Sport Massage

Quelques semaines après le test du soutien-gorge de sport Momentum, Anita nous a fait parvenir pour un test un legging de sport, mais avec des vertus particulières. Le Legging Anita Sport massage est censé apporter un bien-être supplémentaire pendant l’activité, pour nous les femmes. Verdict après une utilisation en course à pied, en salle de sport, et même… sous une robe.

Par Béatrice Barralis – Photos : 3bikes.fr/DR

Je connaissais Anita surtout pour ses brassières, mais ce collant a été une réelle surprise. Pour ne rien gâcher, j’ai reçu un modèle de couleur sobre. Un noir brillant qui ne choque pas, et pour tout vous avouer je l’ai même glissé sous une petite robe comme legging quotidien et c’est passé comme une lettre à la poste. Alors qu’est-ce qu’il a de si particulier ce collant « de massage » ? Nous parlons bien de massage, pas de compression. Et quand on parle de massage, n’allez pas vous imaginer qu’il y a des centaines de petites mimines qui vous massent les jambes en courant. Ce serait trop beau. Mais il s’agit d’un tissu spécial « de puissance texturée avec des nœuds qui massent les jambes et donnent un effet seconde peau » selon les explications de la marque.

De quoi parle-t-on ?

Concrètement, c’est quoi ? Eh bien ces nœuds sont comme des petites alvéoles, vous savez comme ce que l’on trouve dans les nids d’abeille. D’ailleurs, quand je porte le collant un certain temps et que je l’enlève j’ai ces centaines de petites alvéoles calquées sur les jambes. C’est dire que ça s’incruste ces petites choses ! Soyez rassurées, Mesdames, ça ne reste pas ! Pour me faire une idée, je l’ai essayé sur plusieurs disciplines. Un bon essai est un essai sur le long terme, en une fois c’est trop juste pour donner un avis cohérent. D’ailleurs, ce collant a reçu un IPSOS Awards pour le temps froid. Et je me dois de préciser que je n’ai pas eu l’occasion de le vérifier, compte tenu des températures de ces derniers jours. Mais c’est bien sûr à suivre cet hiver. Avant toute chose et avant de l’essayer en situation, je vous conseille vivement de le passer une première fois en machine. Mon premier contact au toucher avec le produit a été un peu spécial, mais après un lavage (sans adoucissant, car la Soupline abime les matières techniques. On prend une bonne lessive ça suffit largement), tout est rentré dans l’ordre.

À l’épreuve de l’enchainement vélo/course à pied

Parlons un peu technique, maintenant. Toujours selon la marque : « Le tissu intégrant la technologie Sweat Management assure un fonctionnement et un parfait confort. Cette combinaison de deux matières fournit une respirabilité incroyable tout en évacuant de manière rapide la transpiration et en gardant la peau agréablement sèche. Les coutures extra-plates facilitent votre aisance et assurent un confort total. Pour un bien-être absolu ce legging dispose d’une ceinture fine et aérée à la taille et un gousset à l’entrejambe qui garantit une plus grande liberté de mouvement. » 

En langage de Madame-tout-le-monde, une traduction s’impose. Ce collant est gainant et confortable, ce qui veut dire qu’il vous galbe les jambes et les courbes sans vous donner l’impression d’être un rosbif sur pattes (celles qui sourient me comprennent, j’en suis sûre…), il n’y a pas de coutures ou de choses qui grattent dedans. Qui n’a pas rencontré ça au moins une fois ? Levez la main ! Ou la basket au choix. Concernant l’effet respirant, j’avoue avoir couru avec par plus de 25°C sans avoir l’impression d’être dans une cocotte-minute !

J’ai bien aimé porter ce collant, après avoir fait un entrainement conséquent à vélo, et en enchainement course à pied juste derrière. Quand j’ai posé mon vélo, j’avais les jambes lourdes dans les escaliers (ce qu’on appelle les grosses cuisses) et en partant courir je n’avais plus cette sensation. Mon enchainement est passé tout seul, avec une impression de jambes légères. Pas de couture gênante, un tissu très près du corps et bien opaque, aucune transparence, alors que ce collant se porte sans rien dessous pour être justement plus confortable, comme pour les cuissards vélo. Par exemple, au yoga où nombreuses sont les postures où on se contorsionne dans tous les sens, avec ce collant on se bouge en toute quiétude. On profite du fait qu’il n’y a pas d’élastique de sous vêtement qui pince, de petit bourrelet disgracieux, (liste non exhaustive bien sûr… ). Bon, après chacune fait comme elle veut, je ne donne qu’un simple conseil sur la variété des utilisations possibles de ce legging de sport.

Un bilan largement positif

J’ai testé ce legging sur un large éventail d’activités : running, yoga, vélo pour aller au yoga, usage quotidien. Et j’attends de le glisser sous le cuissard cet hiver pour avoir plus chaud en roulant, ou encore de le porter avec une paire de bottes et un gros pull ou avec des talons pour aller refaire la fièvre du samedi soir. Le legging Sport Massage tient bien au lavage, le brillant reste brillant, le tissu ne se détend pas, et il sèche très vite. Alors, même si j’ai regretté le premier contact avant le premier lavage, ce produit démontre une nouvelle fois le savoir-faire d’Anita en matière de vêtements ou de sous-vêtements féminins pour le sport, afin d’assurer maintien, confort et bien-être pendant l’activité.

LEGGING ANITA SPORT MASSAGE
Note : *****

Les + : Confort, polyvalence, durabilité
Les – : Prix, tissu raide avant le premier lavage

Tricot fonctionnel 3D, Sweat Management, coutures extra-plates, ceinture fine et aéré, ourlet coupe franche

Coloris : noir, bleu iris
Tailles : du 34 au 50

Prix : 100 €

Contact : anita.com

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

 

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *