PROS – Vuelta : un dernier exploit de Tadej Podacar

Une semaine pile avant de fêter ses 21 ans, le Slovène Tadej Podacar (UAE Emirates) a remporté sa troisième victoire d’étape sur la Vuelta 2019 au terme d’un exploit athlétique qui marquera longtemps les esprits de ses adversaires.

En s’imposant en solitaire après avoir tenu tête au groupe des favoris pendant 40 kilomètres, il a soufflé la troisième place du classement général à Nairo Quintana (Movistar) et a inquiété jusqu’au bout Alejandro Valverde qui ne conserve finalement le premier accessit que pour 22 secondes.

@Photos Gomez Sports

Les coureurs en lice pour le classement général avant cette avant-dernière étape décisive étaient pourtant jusque là restés sur la réserve. Mais Miguel Angel Lopez (Astana) mettait le feu aux poudres à 8 km du sommet du Puerto de Pena Negra, le dernier col de 1ere catégorie de cette Vuelta 2019. Après deux tentatives du Colombien vite réprimées par le solide leader Primoz Roglic (Jumbo – Visma) et les deux Movistar Valverde et Quintana, Podacar contrait crânement, avant de fondre sur les deux rescapés de la longue échappée du jour, Tao Geoghegan Hart (Team Ineos) et Ruben Guerreiro (Katusha Alpecin), et de les déposer pour se lancer dans un raid solitaire ambitieux.

Manquant de main d’oeuvre avec des équipiers épuisés et peu efficients, les Astana et surtout les Movistar étaient obligés de laisser faire, avec Podacar qui conservait jusqu’au pied de la montée finale les une minute et 40 secondes acquises dès le sommet de Pena Negra, à 34 km de l’arrivée.

Dans un dernier sursaut d’orgueil, Alejandro Valverde accélérait à 3 km de l’arrivée, flanqué de seulement Roglic, Rafal Majka (Bora Hansgrohe) et Hermann Pernsteiner (Bahrain-Merida), tandis que Quintana et Lopez accusaient le coup.

Et c’est en se battant jusqu’à la ligne que le champion du monde, 39 ans, conservait sa deuxième place du classement général, presque de justesse face au prodige slovène, futur star du cyclisme mondial, au même titre qu’Egan Bernal, Remco Evenepoel, Wout van Aert ou Matthieu Van der Poel. 

Peu inquiété durant toute cette étape, Primoz Roglic conserve bien sûr son maillot de leader, et devrait sauf incident remporter ce Tour d’Espagne 2019 après la dernière étape à Madrid demain.

TOP 5 DE L’ÉTAPE :

1. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates)
2. Alejandro Valverde (Movistar Team) à 1’32 »
3. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe)
4. Hermann Pernsteiner (Bahrain-Merida)
5. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) à 1’41 »

TOP 5 DU GÉNÉRAL :

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma)
2. Alejandro Valverde (Movistar Team), à 2’33 »
3. Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), à 2’55 »
4. Nairo Quintana (Movistar Team), à 3’46 »
5. Miguel Angel Lopez (Astana Pro Team), à 4’48 »

 

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *