PROS – Vuelta : parcours, engagés, favoris

Quatre semaines à peine après la fin du Tour de France, débute déjà ce samedi la Vuelta 2019 à Salinas de Torrevieja au sud-est de la péninsule ibérique.

C’est par un contre-la-montre par équipes de 18 km que débutent les hostilités, avant une première explication sérieuse entre favoris dès la cinquième étape le mercredi 28 août à l’Observatorio Astrofisico de Javalambre, au terme d’une montée irrégulière de 12 km à 7,3 % de moyenne.

Nouvelle arrivée casse-pattes dès le lendemain à Ares Del Maestrat avec les 5 derniers km entre 5 et 6 %, avant une explication encore plus sérieuse sur la septième étape le 30 août à Mas de la Costa après 3,8 km à 10%, dont certains passages à plus de 20 %.

C’est déjà lors de la neuvième étape en Principauté d’Andorre que les coureurs affronteront véritablement la montagne, sur un parcours nerveux de 96 km avec une dernière ascension de 13,2 km à 7,2 % de moyenne (Cortals d’Encamp).

Au lendemain de la première journée de repos, le mardi 3 septembre verra les coureurs s’affronter sur un contre-la-montre individuel de 36 km entre Jurançon et Pau (France), le seul de cette édition.

Si les onzième et douzième étapes au Pays basque seront accidentées, il faudra attendre la treizième étape le 6 septembre pour revoir une arrivée au sommet. Mais la montée de Los Muchucos est hors-norme : 7,3 km à 8,7 %, mais avec des rampes jusqu’à 26 % !

Dès le 8 septembre sur la quinzième étape, les grimpeurs remettront ça avec une arrivée au Santuero Del Acebo, avec 11 km à 7,7 %, et un passage à 16 %. Le lendemain, l’arrivée au sommet de l’Alto de la Cubilla devrait nous en dire plus sur le vainqueur final, avec 27 km à 5 % de moyenne. 

Bien que ne se concluant pas au sommet, la dix-huitième étape à Becerril De La Sierra devrait être une des dernières occasions pour les coureurs attardés de tenter un dernier coup de poker, à moins qu’ils ne profitent de la vingtième étape à la Plataforma de Gredos, là aussi sur un parcours usant de moyenne montagne, et la veille de l’arrivée finale à Madrid.

Au total la Vuelta 2019 c’est :

Départ : samedi 24 août
Arrivée : dimanche 15 septembre 
21 étapes
3272,2 km.

  • 6 étapes de plaine
  • 4 étapes accidentées
  • 9 étapes de montagne
  • 1 épreuve contre la montre en individuel
  • 1 épreuve contre la montre par équipe
  • 2 journées de repos

————————————————————————————————————————–

Les engagés :

AG2R – La Mondiale

Pierre Latour (FRA), Clément Chevrier (FRA), Clément Venturini (FRA), Silvan Dillier (SUI), Geoffrey Bouchard (FRA), Quentin Jauregui (FRA), François Bidard (FRA), Dorian Godon (FRA).

Astana

Jakob Fuglsang (DAN), Ion Izagirre (ESP), Gorka Izagirre (ESP), Dario Cataldo (ITA), Manuele Boaro (ITA), Luis Leon Sanchez (ESP), Omar Fraile (ESP), Miguel Angel Lopez (COL).

Bahrain – Merida

Yukiya Arashiro (JAP), Phil Bauhaus (ALL), Dylan Teuns (BEL), Heinrich Haussler (AUS), Mark Padun (UKR), Domen Novak (SLO), Hermann Pernsteiner (AUT), Luka Pibernik (SLO).

Bora – Hansgrohe

Shane Archbold (NZL), Sam Bennett (IRL), Jempy Drucker (LUX), Davide Formolo (ITA), Felix Grosschartner (AUT), Rafal Majka (POL), Gregor Mühlberger (AUT), Pawel Poljanski (POL).

CCC

Will Barta (USA), Pawel Bernas (POL), Patrick Bevin (NZL), Victor de la Parte (ESP), Jonas Koch (ALL), Szymon Sajnok (POL), Nathan Van Hooydonck (BEL), Francisco Ventoso (ESP).

Deceuninck Quick-Step

Rémi Cavagna (FRA), Fabio Jakobsen (HOL), Tim Declercq (BEL), Eros Capecchi (ITA), James Knox (GBR), Zdenek Stybar (RTC), Philippe Gilbert (BEL), Maximilian Richeze (ARG).

Dimension Data

Edvald Boasson Hagen (NOR), Benjamin King (USA), Amanuel Ghebreigzabhier (ERY), Louis Meintjes (AFS), Ben O’Connor (AUS), Nicholas Dlamini (AFS), Jaco Venter (AFS), Rasmus Tiller (NOR).

EF Education First

Rigoberto Uran (COL), Hugh Carty (GBR), Lawson Craddock (USA), Mitchell Docker (AUS), Sergio Higuita (COL), Daniel Felipe Martinez (COL), Logan Owen (USA), Tejay Van Garderen (USA).

Groupama – FDJ

Bruno Armirail (FRA), Mickaël Delage (FRA), Kilian Frankiny (SUI), Tobias Luvidgsson (SUE), Steve Morabito (SUI), Marc Sarreau (FRA), Romain Seigle (FRA), Benjamin Thomas (FRA).

Team Ineos

Salvatore Puccio (ITA), Tao Geoghegan Hart (GBR), David De La Cruz (ESP), Owain Doull (GBR), Eddie Dunbar (IRL), Sebastian Henao (COL), Vasil Kiryienka (BLZ), Ian Stannard (GBR).

Jumbo – Visma

Primoz Roglic (SLV), George Bennett (NZL), Robert Gesink (HOL), Lennard Hofstede (HOL), Steven Kruijswijk (HOL), Sepp Kuss (USA), Tony Martin (ALL), Neilson Powless (USA).

Katusha – Alpecin

Enrico Battaglin (ITA), Steff Cras (BEL), Matteo Fabro (ITA), Ruben Guerreiro (POR), Pavel Kochetkov (RUS), Vyacheslav Kuznetsov (RUS), Daniel Navarro (ESP), Willie Smit (AFS).

Lotto – Soudal

Sander Armée (BEL), Thomas De Gendt (BEL), Brian van Goethem (HOL), Carl Fredrik Hagen (NOR), Tomasz Marczynski (POL), Tosh Van der Sande (BEL), Harm Vanhoucke (BEL), Jelle Wallays (BEL).

Mitchelton – Scott

Esteban Chaves (COL), Sam Bewley (NZL), Tsgabu Grmay (ETH), Damien Howson (AUS), Luka Mezgec (SLO), Mikel Nieve (ESP), Nick Schultz (AUS), Dion Smith (NZL).

Movistar

Alejandro Valverde (ESP), Nairo Quintana (COL), Richard Carapaz (ECU), Marc Soler (ESP), Jorge Arcas (ESP), Antonio Pedrero (ESP), Nelson Oliveira (POR), Imanol Erviti (ESP).

Sunweb

Wilco Kelderman (HOL), Nikias Arndt (ALL), Casper Pedersen (DAN), Robert Power (AUS), Nicolas Roche (IRL), Michael Storer (AUS), Martijn Tusveld (HOL), Max Walscheid (ALL).

Trek – Segafredo

John Degenkolb (ALL), Gianluca Brambilla (ITA), Niklas Eg (DAN), Alex Kirsch (LUX), Jacopo Mosca (ITA), Kiel Reijnen (USA), Peter Stetina (USA), Edward Theuns (BEL).

UAE Team Emirates

Fabio Aru (ITA), Valerio Conti (ITA), Fernando Gaviria (COL), Sergio Henao (COL), Marco Marcato (ITA), Sebastian Molano (COL), Tadej Pogacar (SVN), Oliviero Troia (ITA).

Cofidis

Jesus Herrada (ESP), Darwin Atapuma (COL), Nicolas Edet (FRA), Jesper Hansen (DAN), Jose Herrada (ESP), Stéphane Rossetto (FRA), Luis Angel Maté (ESP), Damien Touzé (FRA).

Euskadi Basque Country – Murias

Aritz Bagües (ESP), Fernando Barcelo (ESP), Cyril Barthe (FRA), Mikel Bizkarra (ESP), Mikel Iturria (ESP), Oscar Rodriguez (ESP), Hector Saez (ESP), Sergio Samitier (ESP).

Burgos – BH

Nuno Bico (POR), Jetse Bol (HOL), Oscar Cabedo (ESP), Jorge Cubero (ESP), Jesus Ezquerra (ESP), Angel Madrazo (ESP), Diego Rubio (ESP), Ricardo Vilela (POR).

Caja Rural – Seguros RGA

Sergei Chernetski (RUS), Jon Aberasturi (ESP), Alex Aranburu (ESP), Domingos Gonçalves (POR), Jonathan Lastra (ESP), Sergio Pardilla (ESP), Cristian Rodriguez (ESP), Gonzalo Serrano (ESP).

Les coureurs à suivre pour le classement général :

Primoz Roglic (Jumbo-Visma) *****
Jakob Fuglsang (Astana) ****
Miguel Angel Lopez (Astana) ****
Alejandro Valverde (Movistar) ****
Nairo Quintana (Movistar) ****
Richard Carapaz (Movistar) ****
Rigoberto Uran (EF Education First) ****
Fabio Aru (UAE) ***
Wilco Kelderman (Sunweb) ***
Esteban Chaves (Mitchelton – Scott) ***
Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) ***
Tadej Pogacar (UAE) **
Pierre Latour (AG2R) **
Rafal Majka (Bora) **
Tao Geoghegan Hart (Ineos) **
Daniel Felipe Martinez (EF Education First) *
Tejay Van Garderen (EF Education First) *

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *