PROS – TDF : Dylan Theuns s’offre la Planche des Belles Filles, Ciccone en jaune

Les deux derniers rescapés de la longue échappée du jour Dylan Theuns (Barhain – Merida) et Giullio Ciccone (Trek – Segafredo) se sont disputé la victoire d’étape au sommet de la terrible ascension de la Planche des Belles Filles, dans le département de la Haute-Saône.

Une arrivée durcie par rapport aux trois dernières fois où le Tour de France a visité ces lieux, avec 800 m en terre battue et des pentes à plus de 20%, et qui a permis au Belge de se défaire en force dans les derniers dizaines de mètres du jeune Italien, déjà vainqueur d’étape et meilleur grimpeur sur le dernier Giro d’Italie.

À l’arrière, c’est au milieu du groupe des principaux favoris que Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) tentait de sauver son maillot jaune, menacé depuis de nombreux kilomètres avec l’avance de près de 8 minutes prise par les 13 coureurs de tête.

La montée rapide de la Planche des Belles Filles initiée par l’équipe Movistar menée par Alejandro Valverde et avant une attaque de Mikel Landa permettait au peloton de se rapprocher des deux derniers hommes en tête. Mais c’est surtout David Gaudu (Groupama – FDJ) avec Thibault Pinot dans la roue qui faisait la plus grosse impression, en réalisant un dernier écrémage dont Romain Bardet et Vincenzo Nibali étaient les principales victimes.

Au final, c’est Geraint Thomas (Team Ineos) qui franchissait la ligne en tête du peloton des leaders, juste devant Pinot et Alaphilippe, qui perdait son maillot jaune pour 6 petites secondes, soit l’équivalent de la bonification prise par l’Italien sur la ligne.

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *