TRIATHLON – WTS Hambourg : la France se présente en force

La France sera présente avec une forte délégation à Hambourg ce week-end pour la 6e étape des World Triathlon Series avec 4 hommes (Vincent Luis, Dorian Coninx, Léo Bergère et Pierre Le Corre) et 4 femmes (Cassandre Beaugrand, Léonie Périault, Sandra Dodet et Emilie Morier) au départ.

Crédit photo : Petko Beier

Chez les hommes, Vincent Luis, Dorian Coninx, Léo Bergère, respectivement 2e, 10e et 12e de la Série Mondiale prendront le départ de leur 5e WTS de la saison après une nécessaire pause d’un mois consacrée à la récupération et à l’entraînement. Pierre Le Corre, est quant à lui 20e avec seulement deux WTS à son actif (Bermudes, 6e et Leeds, 8e). Cette étape va s’avérer particulièrement relevée et peut réserver bien des surprises. En effet, depuis le début de la saison, les étapes s’enchaînent avec des victoires inédites telles celles de Dorian Coninx à Yokohama, Jacob Birtwisthle (Aus) à Leeds et Jelle Geens (Bel) à Montréal.

Pour Vincent Luis, l’enjeu est de taille puisque le Français, absent de la WTS de Montréal a cédé sa place de leader de la Série Mondiale à l’Espagnol Fernando Alarza. Il aura à cœur de repasser en tête du classement général et de se démarquer de Javier Gomez, actuellement 3e, afin de préparer sereinement le Test Event de Tokyo en août. Ses trois coéquipiers sont quant à eux motivés pour hisser leur niveau au sein du classement général.

Pour rappel, l’an dernier, trois Français s’étaient classés dans le Top 10 de la course (Luis 2e, Coninx 6e et Bergère 10e). Pierre Le Corre avait pris la 20ème place.

Crédit photo : Petko Beier

Chez les femmes, Cassandre Beaugrand, Léonie Périault, Sandra Dodet et Emilie Morier seront au départ de cette 6e étape d’un circuit dominé par les Américaines et les Britanniques.

L’an passé, Cassandre Beaugrand avait marqué les esprits en remportant sa première victoire sur le circuit mondial à seulement 21 ans. Cette année, la Française, malgré la pression due à son résultat de l’an dernier, est optimiste car Hambourg est une course qu’elle affectionne particulièrement.

Léonie Périault, quant à elle, aura à cœur de prendre sa revanche sur l’an dernier (abandon) et de confirmer le bon résultat acquis sur la WTS de Leeds (6e).

Tout comme leurs trois homologues masculins, les deux Françaises prendront le départ de leur 5e WTS de la saison après avoir fait l’impasse à Montréal.

De leur côté, Emilie Morier et Sandra Dodet viennent chercher de l’expérience au plus haut niveau international. Les deux Françaises ont effectué un très bon début de saison en terminant respectivement 1re et 2e de la Coupe du monde de Madrid en mai.

Programme samedi 6 juillet :
14h : départ femmes
16h30 : départ hommes.

Pierre-Maxime Branche

Pierre-Maxime Branche

- 36 ans. - Journaliste professionnel depuis 2004 en presse sport spécialisée et information générale. - Pratiques sportives actuelles : triathlon & fitness. - Instagram : pierre_maxime_branche - Strava : La Fusée Parisienne

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *