Premier essai du nouveau Cannondale SuperSix Evo

Cannondale présente le nouveau SuperSix Evo, avec une refonte totale de la géométrie du cadre et des lignes aérodynamiques plus affirmées, sans compromettre les caractéristiques principales qui ont fait la réputation du modèle, avec un ratio rigidité/légèreté/confort reconnu de tous. Transmission électrique ou mécanique, axes traversants Speed Release pour la version à disque et la liberté du choix d’un modèle à freinage à patins… Présentation d’un nouveau fleuron des pelotons !

Par Sébastien Jacquet – Photos : Cannondale – DR  

Refonder un classique, une valeur sûre, n’est jamais chose aisée. Cannondale s’y est attelé ces dernières années et a repensé son Cannondale SuperSix Evo. Une refonte totale pour le modèle « aérien » historique de la marque et dont les nouvelles lignes laissent cerner d’entrée un gros boulot et un changement radical sur l’aérodynamisme du cadre. Les observateurs les plus férus de matériel avaient déjà pu l’observer ces dernières semaines sur les réseaux sociaux ou aux mains des coureurs l’équipe EF Education First dont Cannondale est partenaire technique. Et ce n’est pas l’envie de vous en parler qui nous empêchait…mais un embargo à respecter jusqu’au 28 juin 2019 (15 heures) pour la presse internationale. Un vélo que Cannondale avance « plus doux, capable de mieux, et beaucoup, beaucoup plus rapide ». Levons donc le voile sur ce nouvel opus toujours « plus, plus, plus » !

Le changement est radical au niveau des lignes de tubes puisque le nouveau SuperSix Evo présente désormais des tubes à profil tronqué. Un travail qui permet à Cannondale d’avancer 30 watts d’économisés à 48,3 km/h par rapport au modèle précédent.

Une géométrie totalement repensée

Pour sa nouvelle version du SuperSix Evo, Cannondale a retravaillé en profondeur la géométrie du cadre pour limiter sa résistance à l’air. Le cadre s’oriente toujours dans la catégorie des géométries « Race », mais la section et la forme des tubes est repensée. Ces derniers présentent un profil aérodynamique très tronqué qui assurent au vélo un style plus lissé et épuré. Au rayon des démonstrations par les chiffres, la marque assure un gain de 30 watts (à 48,3 km/h) par rapport à la version précédente et 30% de traînée en moins.

Dans sa version à freinage à disque, le nouveau SuperSix Evo dispose d’un acheminement des câbles internes qui renforce le dessin lissé et profilé de la machine et favorise son aérodynamisme.

L’intégration de la câblerie

L’intégration de la câblerie suit également cet esprit. La douille de direction comporte un passage interne pour l’acheminement des gaines de freins. Dans le but de réduire les perturbations, de limiter les parasites et d’épurer le style de la machine. Une série de bagues est associée pour habiller l’ensemble et offre un accès facile pour l’entretien.

Le passage des gaines se fait directement du cintre via la douille de direction, avec un petite colonne prévue à cet effet. Des bagues de protections et d’ajustement viennent assurer la jonction avec le cockpit HollowGram Save SystemBar.

Un confort accru

Caractéristique assez forte et appréciée dans la précédente version du SuperSix Evo, le travail sur le confort n’est pas en reste sur ce nouveau modèle. Le triangle arrière a été retravaillé, réduit et abaissé. Le cadre est dotée de nouvelles bases Save, de nouveaux haubans dessinés et rattachés plus bas au tube de selle. La nouvelle tige de selle KNOT 27 supporte mieux les contraintes et participe également à favoriser ce paramètre que Cannondale annonce amélioré de 18%.

La nouvelle tige de selle HollowGram 27 participe à améliorer le confort de la machine. Cannondale avance 18% de souplesse supplémentaire au niveau du cadre par rapport à l’ancienne version.

Un serrage de tige de selle discret

Le collier de serrage de la tige de selle disparaît sur cette nouvelle version. Le serrage est désormais placé dans le creux sous le tube supérieur et le tube de selle. C’est discret, facile d’accès et esthétiquement très soigné.

Le serrage de la tige de selle est désormais intégré sous le tube supérieur, à la jonction avec le tube de selle. C’est esthétiquement discret et finement réalisé.

Des pneus jusqu’à 30 mm

Dans sa version à disque, le cadre a été conçu avec un dégagement prévu pour accueillir des pneus de 30 mm et offrir une certaine polyvalence au vélo, pour accroître le confort avec un accès à des sections plus grosses dans le choix de ses pneumatiques, lorsqu’on peut être amené à pratiquer sur des routes plus chaotiques. Cannondale pense ses vélos comme « un système » dans lequel chaque élément doit œuvrer de manière homogène l’un avec l’autre. De cette réflexion, les vélos sont montés avec les nouvelles roues HollowGram 45mm KNOT, de manière à offrir une roue au profil polyvalent.

Un dégagement plus large est prévu pour accepter le montage de pneus jusqu’à 30 mm de section. Pour ceux qui voudraient élargir le terrain de pratique.

Des axes traversants Speed Release

Si Cannondale tient à conserver la possibilité de l’option d’un freinage sur jante à patins en proposant deux modèles dotés de cette technologie, la nouvelle gamme SuperSix Evo fait tout de même la part belle au freinage à disque. Compatible avec la plupart des standards de roues axe traversant, la version à disque du cadre est conçue pour accepter les axes traversants Speed Release, pour favoriser les actions de maintenance et la rapidité des dépannages.

Dans sa version Dura-Ace Di2 Disc, le SuperSix Evo dispose d’un freinage hydraulique et d’une combinaison de disques de 160mm (av)/140mm (ar).

Un combo cintre/potence

Proposé aussi en version avec cintre et potence classique, le SuperSix Evo présente sa configuration la plus poussée quand il est habillé du combo Cannondale HollowGram Save SystemBar. Un poste de pilotage au profil affiné et lissé, constitué de deux pièces interchangeables et d’une liberté d’ajustement de 8°. A noter que le support de compteur intégré nous apparaît par contre un poil haut, plus à l’encontre de cet esprit « aéro ». On aimerait la possibilité d’une attache par le dessous pour favoriser son prolongement du cintre…

Constitué de deux parties interchangeables, et comportant un support de compteur démontable, le cockpit HollowGram Save SystemBar accentue le caractère aérodynamique du vélo. C’est surtout par lui que sont acheminés les câbles à l’intérieur du cadre.

Un nouveau capteur connecté

Dans cet ère du tout connecté, le nouveau SuperSix Evo suit la tendance avec l’apparition au niveau du moyeu de la roue avant d’un nouveau capteur qui distille un tas d’informations (vitesse, route, distance, rappel des opérations de maintenance) via l’application gratuite Cannondale App. Cette dernière permet d’assurer un suivi précis de son vélo, de l’usure à la prise de rendez-vous directe chez un revendeur de la marque.

Un tout nouveau capteur prend place au niveau du moyeu de la roue avant pour fournir à l’utilisateur via l’application Cannondale App, une multitude d’informations de pratique : distance, vitesse, calendrier des opérations de maintenance.

Une option capteur de puissance

Certains modèles proposent dans leur montage un pédalier HollowGram équipé d’un capteur de puissance Power2Max inclus. Ainsi les versions Dura-Ace Di2, Ultegra Di2 et Dura-Ace inclus l’option capteur de puissance.

Certains montages présentent l’option avec capteur de puissance Power2Max inclus dans le pédalier Cannondale SISL2.

Boitier de jonction et finitions 

Comme c’est souvent le cas, le boitier de jonction Di2 vient se loger dans le tube diagonal du SuperSix Evo. C’est élégant et fin. D’une manière général, le soin apporté dans les détails et les finitions sont remarquables.

Comme c’est le cas sur de nombreux modèles du marché, le tube diagonal comporte un emplacement pour y loger le boitier de jonction Di2. La réalisation est élégante et finement réalisée.

Essai et premiers tours de roues

C’est donc au siège de ses bureaux Europe, à Fribourg-en-Brisgau, que Cannondale a convié la presse internationale le temps d’une journée et d’un essai, sur une boucle vallonnée de 70 kilomètres dans les collines environnantes. L’occasion pour nous d’en découvrir un peu plus sur ce nouveau SuperSix Evo et les caractéristiques qu’il renferme. Privilège de coutume, notre version d’essai est bien évidemment la plus poussée de la nouvelle gamme Cannondale du SuperSix Evo. Celle montée en Shimano Dura Ace Di2 avec roues HollowGram 45 KNOT (pneus Vittoria Corsa 25mm) et cockpit HollowGram Save SystemBar.

Agile, habile et facile à manier, le vélo dégage une réactivité très jouissive.

Située entre les catégories « Elite Race » propre au très exclusif SystemSix et « Endurance » du Synapse, le SystemSix Evo apparaît comme une machine ultra-polyvalente, adaptée à de multiples terrains. Il est toujours difficile d’apprécier à la sensation le travail fait sur l’aérodynamisme, mais on constate que la réalisation n’est pas que visuellement réussie dans la mesure où ce SuperSix Evo dégage une forme de fluidité à enrouler dans la plaine, sans parasite sur le front et au niveau des tubes. Le centre de Fribourg traversé à faible allure, les bouches d’égouts et les jonctions de pistes cyclables permettent de rassurer d’entrée sur un autre point apprécié de la version précédente : le confort, qui semble excellent ici ! À la relance et au sprint, le vélo affiche une rigidité et un niveau de performance impeccable, sans être trop exigeant pour un organisme moins solide. Agile, habile et facile à manier, le vélo dégage une réactivité très jouissive. Dans son tableau comparatif, en taille 56, Cannondale avance 1 417 g pour l’ensemble cadre/fourche/tige selle de la version à disque. À l’utilisation, on le sent léger effectivement. Les roues HollowGram 45 KNOT se montrent bien polyvalentes. On apprécie la rigidité et l’aérodynamisme en plaine, et un profil de 45 mm qui leur permet de s’exprimer aussi bien sur des terrains plus accidentés. Le premier essai est très concluant (malgré une météo très humide qui nous a permis de mesurer aussi une fois de plus l’excellent comportement des pneus Vittoria Corsa sous la pluie). Rigide, réactif, léger, confortable… Une somme d’arguments qui en fait pour nous un de ces vélos au comportement polyvalent quasi parfait, quelque soit la région de pratique et le profil de l’utilisateur (à condition bien entendu d’avoir le budget !).

La gamme et les prix

La gamme du nouveau SuperSix Evo s’articule autour de six modèles avec freinage à disque et deux modèles à freinage sur jante à patins pour les hommes (proposé en tailles : 48-51-54-56-58-60-62), et trois modèles à freinage à disque et un modèle à freinage sur jante à patins pour les femmes (proposés en tailles : 44-48-51-54). Version Evo Hi-Mod la plus poussée en composition de fibres de carbone ou version Evo Carbon plus simple, avec cintre et potence Cannondale 2 classique ou HollowGram Save SystemBar, la gamme de prix est large et varie de 2 299 € pour une entrée de gamme en Shimano 105 à 10 499 € pour le montage le plus onéreux en Shimano Dura-Ace Di2.

 

Les exemples de montages de la gamme SuperSix Evo

Cannondale SuperSix Evo Hi-Mod Disc Dura-Ace Di2

Groupe : Shimano Dura-Ace Di2 / Roues : HollowGram 45 KNOT / Pneus : Vittoria Corsa 25C / Selle : Prologo Dimension Nack NDR / Cintre-potence : HollowGram SystemBar Save / Pédalier HollowGram SiSL2 avec capteur Power2Max.

Prix : 10 499 €

 

Cannondale SuperSix Evo Hi-Mod Disc Ultegra Di2

Groupe : Shimano Ultegra Di2 / Roues : HollowGram 45 KNOT / Pneus : Vittoria Corsa 25C / Selle : Prologo Dimension NDR / Cintre-potence : HollowGram SystemBar Save / Pédalier HollowGram SiSL2 avec capteur Power2Max.

Prix : 7 499 €

 

Cannondale SuperSix Evo Hi-Mod Dura-Ace

Groupe : Shimano Dura-Ace Di2 / Roues : HollowGram 45 KNOT / Pneus : Vittoria Rubino Pro 25C / Selle : Prologo Dimension NDR / Cintre-potence : HollowGram SystemBar Save / Pédalier HollowGram SiSL2 avec capteur Power2Max.

Prix : 6 499 €

 

Cannondale SuperSix Evo Carbon Disc Force eTap AXS

Groupe : SRAM Force eTap AXS / Roues : HollowGram 35 / Pneus : Vittoria Rubino Pro 25C / Selle : Prologo Dimension STN NDR / Cintre-potence : HollowGram SystemBar Save / Pédalier : SRAM Force eTap AXS.

Prix : 5 499 €

 

Cannondale SuperSix Evo Hi-Mod Disc Ultegra

Groupe : Shimano Ultegra / Roues : HollowGram 45 KNOT / Pneus : Vittoria Rubino Pro 25C / Selle : Prologo Nago RS / Cintre-potence : Cannondale 2 / Pédalier HollowGram SiSL.

Prix : 4 499 €

 

Cannondale SuperSix Evo Carbon Disc Ultegra

Groupe : Shimano Ultegra  / Roues : HollowGram Si / Pneus : Vittoria Rubino Pro 25C / Selle : Prologo Nago RS NDR / Cintre-potence : Cannondale 2 / Pédalier : Cannondale 1.

Prix : 3 499 €

 

Cannondale SuperSix Evo Carbon Ultegra 2

Groupe : Shimano Ultegra / Roues : Fulcrum Racing 500 / Pneus : Vittoria Zaffiro Pro 25C / Selle : Prologo Nago RS STN / Cintre-potence : Cannondale 3 / Pédalier : Cannondale 1.

Prix : 2 899 €

Cannondale SuperSix Evo Carbon Disc 105

Groupe : Shimano 105 / Roues : Fulcrum Racing 900 DB / Pneus : Vittoria Zaffiro Pro 25C / Selle : Prologo Nago RS STN / Cintre-potence : Cannondale 3 / Pédalier : Cannondale 1.

Prix : 2 799 €

 

 

Cannondale SuperSix Evo Carbon 105

Groupe : Shimano 105 / Roues : Fulcrum Racing 900 / Pneus : Vittoria Zaffiro Pro 25C / Selle : Prologo Nago RS STN / Cintre-potence : Cannondale 3 / Pédalier : Cannondale 1.

Prix : 2 299 €

 

Les différents montages de la gamme femme 

Cannondale SuperSix Evo Carbon Disc Women’s Ultegra Di2

Groupe : Shimano Ultegra Di2 / Roues : HollowGram 45 KNOT / Pneus : Vittoria Corsa 25C / Selle : Prologo Dimension Space / Cintre-potence : HollowGram SystemBar Save / Pédalier : HollowGram SiSL 2 avec capteur de puissance.

Prix : 6 499 €

 

Cannondale SuperSix Evo Carbon Disc Women’s Ultegra

Groupe : Shimano Ultegra / Roues : HollowGram 35 / Pneus : Vittoria Rubino Pro 25C / Selle : Prologo Kappa Da RS / Cintre-potence : Cannondale 2 / Pédalier : Cannondale 1.

Prix : 3 499 €

Cannondale SuperSix Evo Carbon Disc Women’s 105

Groupe : Shimano 105 / Roues : Fulcrum Racing 900 DB / Pneus : Vittoria Zaffiro Pro 25C / Selle : Prologo Kappa Da RS / Cintre-potence : Cannondale 3 / Pédalier : Cannondale 1.

Prix : 2 799 € (2 299 € en version à freinage sur jante à patins).

=> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

Sébastien Jacquet

Sébastien Jacquet

- 34 ans. - Journaliste professionnel depuis 2008 en presse écrite sportive (Collaborateur à Vélo Magazine - L'Equipe) - Pratiques sportives actuelles : cyclisme (occasionnelles : football, course à pied) - Strava : Sébastien Jacquet

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *