Test du VAN RYSEL ULTRA RCR CF Ultegra Di2

Beau, élégant, doté d’un style racé et d’un équipement haut de gamme sans équivalence de prix sur le marché, ce nouveau VAN RYSEL ULTRA RCR CF Ultregra Di2 jouit d’un comportement qui mêle de l’efficacité et une excellente polyvalence. Pour séduire un large panel de routiers en quête de plaisirs alliant performance et confort.

Par Sébastien Jacquet – Photos : Christophe Guiard

Facile à relancer en plaine et dans les bosses, l’ULTRA CF n’apparaît jamais exigeant et bénéficie d’une super polyvalence de pratique.

Décathlon a donc présenté en début d’année 2019 la nouvelle appellation apposée sur les vélos Performance et Cyclosport de la marque : VAN RYSEL. B’Twin restant la dénomination pour les produits enfants, grands publics, et Rockrider pour les VTT, tandis que Triban regroupe la gamme cyclotourisme et vélos loisirs de la collection Décathlon.

VAN RYSEL, qui veut littéralement dire « de Lille », interpelle à la première audition, et donne très rapidement une consonance flandrienne, un caractère affirmé au vélo étudié, développé et conçu dans le Nord de la France. Les cadres sont fabriqués en Asie mais il faut savoir qu’une équipe de 15 personnes est dédiée sur une chaîne au siège à Lille pour le montage minutieux des vélos de cette branche.

Fini le code couleurs à tendance rose et bleu…L’association du bleu métallisé, du noir mât et du jaune fluo est très réussie !

Un équipement de premier choix

L’ULTRA RCR CF n’est pas à proprement parlé un « nouveau vélo », dans la mesure où il n’a subi que d’infimes modifications sur son cadre par rapport au B’twin ULTRA CF déjà présent au catalogue depuis quatre années. L’ULTRA CF s’avance ici avec un équipement haut de gamme, de grande qualité. La transmission Shimano Ultegra Di2 est largement reconnue pour ces prestations de haute volée, fiable et précise, à un prix plus contenu. Les roues aérodynamiques Mavic Cosmic Pro SL UST apportent de la légèreté, de la polyvalence et du rendement. Le reste de l’équipement complète la fiche technique remarquable de cet ULTRA RCR CF avec une selle Fi’zi:k Antarès avec des rails carbone associé à une jolie tige travaillée en carbone, et un poste de pilotage DEDA SuperZero Carbon au dessin profilé très alléchant. Le très élégant coloris bleu métallisé/noir mat/jaune fluo tranche radicalement avec le code couleurs à tendance rose et bleu des précédentes collections qui pouvaient freiner certains.

Pour 3 600 €, l’ULTRA RCR CF dépose la concurrence au classement du rapport prix-périphériques. Sur la même base de cadre, il est également proposé dans une version équipée d’un groupe Shimano Dura-Ace mécanique (pour le même prix, et environ 100 g de moins). On le trouve aussi monté en Shimano Ultegra mécanique à 2 500 €, sur la base d’un cadre ULTRA CF en Shimano 105 à 1 600 €, dans une version aluminium ULTRA RCR AF en Ultegra mécanique à  1400 € ou Shimano 105 à 1 000 €. A noter qu’il existe un modèle spécifique pour les femmes à 1 500 € en Shimano 105 également.

VAN RYSEL : un nouveau nom en clin d’œil au travail des équipes au siège du groupe à Lille, au cœur des Flandres. Pour une machine au caractère plus affirmé !

Le savoir-faire venu du Nord

Utilisé par l’équipe U19 VAN RYSEL – AG2R La Mondiale en compétition pour la saison 2019, le cadre  VAN RYSEL ULTRA à fibres dites EVO Dynamic est le châssis le plus poussé techniquement de la gamme. Il repose sur un mélange de fibres de carbone HM (Haut Module) et IM (Intermédiaire) orientées spécifiquement pour favoriser au mieux son rapport légèreté/rigidité/confort.

Le cadre est assez léger, 850 g en taille M, auquel il faut ajouter 320 g pour la fourche en carbone. L’ULTRA CF repose sur un boitier de pédalier au standard Press-Fit 86 pour renforcer la rigidité du produit.

L’ULTRA RCR CF est conçu avec un boitier de pédalier Press-Fit BB86 pour fournir une bonne dose de rigidité.

Proposé en cinq tailles XS-S-M-L-XL, le cadre affiche des arêtes saillantes au niveau du tube diagonal, un tube supérieur arqué, des bases asymétriques, des haubans travaillés et affinés, une douille de direction conique. L’ULTRA RCR CF offre ici un freinage traditionnel, avec une fixation classique de l’étrier à pivot simple sur l’arrière, et un étrier Direct Mount sur la fourche.

Le modèle de série étant équipé de patins jaunes, on vous conseillera la monte des nouveaux patins carbone MAVIC noirs pour limiter le dépôt et l’usure de vos jantes.

Compatible avec les transmissions mécaniques et électriques, le cadre dispose d’un passage interne de toute la câblerie jusqu’au poste de pilotage, lui-aussi pensé également pour accueillir les câbles. L’ensemble cintre/potence DEDA SuperZero est très réussi mais il limite par sa forme, le montage éventuel de prolongateurs dans le cadre d’une utilisation en préparation de triathlon.

S’il offre un passage de câblerie interne, le cintre peut limiter l’installation de prolongateurs dans le cas d’une utilisation en triathlon.

Seul petit bémol peut-être sur la réalisation, le raccordement du fil Di2 qui provient du poste de pilotage et qui apparaît un peu esseulé à son entrée par le tube diagonal. Il nous a semblé un peu exposé.

L’entrée du fil Di2 dans le tube diagonal paraît un peu exposée.

On relève aussi la présence du boitier de jonction Di2 à l’extrémité du cintre, ainsi que le placement du boitier de communication D-Fly qui permet de visualiser la charge de la batterie, les rapports engagés et de paramétrer le système de changement de vitesses séquentiel Synchro-Shift. Rien n’est oublié, le pratiquant dispose de toutes les fonctionnalités grâce à un montage riche et complet. On salue le travail sérieux et la finition très soignée.

Côté équipement, VAN RYSEL ne commet aucune erreur, allant même jusqu’à la présence du boitier de communication D-Fly.

L’installation de l’astucieuse patte anti-déraillement apporte un plus de sécurité au niveau du pédalier.

VAN RYSEL a pensé à la mise en place d’une patte anti-déraillement. Astucieux !

Monté avec les roues MAVIC Cosmic Carbon SL UST, l’ULTRA RCR CF dispose d’un parfait mélange rigidité/aérodynamisme/légèreté pour profiter d’une efficacité et d’un excellent rendement sur de nombreux profils de route. Et il bénéficie en plus de la technologie Tubeless pour accentuer l’aspect confort.

L’ULTRA RCR CF Ultegra Di2 profite d’un montage offrant la technologie Tubeless. Pour celui qui voudrait accroître le confort.

Associé à la superbe selle Fi’zi:k Antarès R1 à rails carbone, au profil et à l’assise plats, l’ULTRA RCR CF dispose d’une tige de selle VAN RYSEL en carbone très élégante, qui reprend la forme d’un pentagone. Le serrage de cette dernière sur la jonction avec le tube supérieur est discret et propre.

L’élégante et soignée tige de selle VAN RYSEL en carbone reprend la forme d’un pentagone.

Rigidité et confort pour une polyvalence tous terrains

Si on apprécie la grande qualité de son montage et du travail réalisé à la découverte de son profil et de son CV, l’ULTRA RCR CF Ultegra Di2 séduit tout autant par ses qualités et son bon comportement sur la route. On savoure la rigidité du triangle arrière et du boitier de pédalier, qui lui permet de soutenir la cadence et de ne pas flancher au train quand on tire des bons bouts de lignes droites.

Le vélo démontre de la stabilité et ne donne pas la sensation de se désunir dans cet exercice. Il offre aussi ce qu’il faut de réactivité et vivacité pour gicler, sprinter à souhait. Surtout, sans avoir à trop s’employer.

La combinaison rigidité/confort est l’atout majeur de l’ULTRA RCR CF et permet d’offrir une belle polyvalence sur un maximum de profils.

Même si un organisme très fringant et bien entraîné ne le trouvera peut-être pas assez nerveux, c’est aussi ce qui permet à ce VAN RYSEL ULTRA RCR CF de s’adapter à un plus large éventail de profils et de ne pas apparaître trop exigeant pour un organisme moins solide. Il se place ainsi peut-être plus dans la catégorie côté Cyclosport que pur Compétiteur. Dans ce sens, le vélo semble manquer un peu de fermeté sur l’avant (ce qui l’assure aussi d’éviter le côté barre à mine et le rend agréable à relancer en plaine comme dans les bosses). On le ressent un peu moins précis sur des trajectoires serrées dans les descentes, mais la bonne stabilité de l’ensemble demeure bien présente et les conditions de conduite restent très sécurisantes.

L’ULTRA CF apparaît moins ferme sur la partie avant, dans la prise de trajectoires plus serrées.

Que ce soit à faible ou haute vitesse, le confort fourni par l’ensemble est très appréciable. Des roues au cadre et autres périphériques, chacun des composants joue son rôle dans la bonne filtration des vibrations et participent à rendre la machine non contraignante, agréable au fil des sorties et des kilomètres. À 6,9 kg pesé sans pédales en taille M, le vélo est léger et ne donne jamais la sensation de se traîner.

L’ULTRA RCR CF Ultegra Di2 nous apparaît vraiment comme un vélo facile à exploiter, pas fatiguant pour un organisme, et qui offre ce qu’il faut de performances pour bon nombre de pratiquants à travers un riche mélange d’efficacité et de confort. Rendement et polyvalence sont garantis pour un large profil d’utilisateurs et de terrains de pratique, du cyclosportif assidu au routier plus occasionnel. Pour un prix très contenu, au regard des arguments et des atouts constatés.

VAN RYSEL ULTRA RCR CF Ultegra Di2
Note : *****

Les + : l’équipement de choix, le rapport rigidité/confort, la polyvalence de pratique
Les – : le manque de fermeté sur l’avant, l’entrée du fil Di2 exposée, les traces des patins jaunes sur les jantes.

Cadre : Van Rysel Ultra EVO Dynamic monocoque carbone
Fourche : Van Rysel Ultra EVO Dynamic
Cintre : Deda SuperZero Carbone
Potence : Deda SuperZero Alu
Freins : Shimano Ultegra R8000, Direct Mount à l’avant
Dér. Avant : Shimano Ultegra Di2 R8050
Dér. Arrière : Shimano Ultegra Di2 R8050
Leviers : Shimano Ultegra Di2 R8050
Cassette : Shimano Ultegra 11/28
Chaîne : Shimano Ultegra 11 vitesses
Pédalier : Shimano Ultegra R8000 52/36
Roues : Mavic Cosmic Pro Carbon SL UST
Pneus : Mavic Yksion Pro UST Tubeless 700×25
Selle : Fizik Antares R1
Tige de selle : Ultra carbone
Poids : 6,9 kg en taille M sans pédales
Nombre de tailles : XS-S-M-L-XL

Prix : 3 600 €

Contact : www.decathlon.fr

-> VOIR AUSSI : Tous nos articles Matos

 

Sébastien Jacquet

Sébastien Jacquet

- 34 ans. - Journaliste professionnel depuis 2008 en presse écrite sportive (Collaborateur à Vélo Magazine - L'Equipe) - Pratiques sportives actuelles : cyclisme (occasionnelles : football, course à pied) - Strava : Sébastien Jacquet

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *