Quelle eau choisir au quotidien ?

Pour subsister et encore plus pour faire du sport, trois paramètres sont essentiels : l’alimentation, le sommeil et l’hydratation. Aujourd’hui, nous allons tenter de vous parler d’hydratation, et notamment du seul élément réellement indispensable, l’eau. Eau du robinet, eau de source, eau gazeuse, eau gazéifiée, eau naturelle, sans parler des marques. Voyons ce que cachent toutes les eaux.

Par Jean-François Tatard – Photos : flickr / pexels / pixabay / DR

S’il est un élément indispensable à votre existence, c’est bien l’eau. Près de 60 % de votre organisme est en effet composé de ce précieux liquide. Pour optimiser le bon fonctionnement cellulaire, l’eau est primordiale, que ce soit au niveau musculaire, ou même cérébral, tendineux, osseux, viscéral, hépatique, pancréatique, sanguin, visuel, etc. Tout défaut d’hydratation est donc immédiatement délétère pour votre organisme.

La déshydratation et ses conséquences

Une déshydratation (diminution excessive de l’eau dans l’organisme) montre des symptômes divers tels que :

  • Une perte d’énergie notoire 
  • De la fatigue 
  • Des crampes
  • Du stress
  • De l’insomnie
  • Des maux de tête 
  • De l’ostéoporose
  • Une fonte musculaire 
  • Des tendinites

Pour un sportif, cela se traduit par une baisse significative de la performance. Selon l’adage, 5% d’eau en moins dans le corps, c’est 20% d’énergie en moins.

Les eaux et leurs propriétés

Toutes les eaux, qu’elles soient minérales, de sources ou du robinet, contiennent des minéraux avec des concentrations différentes et spécifiques à chacune. Cela leur donne un goût qui peut être très différent d’une eau à l’autre. On y retrouve donc :

  • Des bicarbonates : ils agissent en facilitant la digestion et sont alcalinisants.
  • Du calcium : il a un rôle essentiel dans la croissance osseuse, la minéralisation des dents et la contraction musculaire. Une carence en calcium est responsable à long terme d’ostéoporose.
  • Des chlorures : ils sont un composant essentiel des liquides de l’organisme et sont indispensables à la digestion.
  • Le fer : il est un constituant fondamental de l’hémoglobine. Une insuffisance, plus fréquente chez les femmes, provoque des états de fatigue, voire une anémie. En excès, cet élément produit une coloration de l’eau.
  • Le potassium : il a un rôle essentiel dans les échanges cellulaires et dans la contraction musculaire. Une eau riche en potassium est déconseillée en cas d’insuffisance rénale.
  • Les sulfates : ils ne sont pas assimilés par l’organisme. Leur élimination entraîne la perte d’autres minéraux.
  • Le magnésium : il contribue au bon fonctionnement du système nerveux et à la contraction musculaire. Une carence est responsable de crampes, de spasmophilie, d’anxiété, de nervosité et de troubles digestifs. À forte dose il peut avoir un effet laxatif.
  • Les nitrates : les légumes et la charcuterie constituent la principale source de nitrates dans notre alimentation, avant l’eau. Les nitrates sont une substance indésirable en quantité excessive mais non toxique. Une fois ingérés, les nitrates peuvent être transformés en nitrites et être alors à l’origine de problèmes toxicologiques particulièrement graves chez les nourrissons.
  • Le sodium : il a un rôle dans les échanges cellulaires et dans le maintien de l’hydratation de l’organisme. Les carences sont quasiment inexistantes étant donné que l’alimentation couvre largement les besoins en sel, ou même est souvent trop salée. Attention cependant aux pertes chez les sportifs. Un excès de sodium peut cependant jouer un rôle non négligeable dans le développement de l’hypertension chez le sujet prédisposé.

-> VOIR AUSSI : Les secrets du bilan sanguin

Eaux et vertus

Toutes les eaux ne sont pas bonnes à boire pour tout le monde. À l’inverse, certaines eaux vous conviennent mieux qu’à d’autres. Il est ainsi indispensable de porter une attention particulière à la composition de l’eau que vous buvez. Vous la buvez en premier lieu pour couvrir vos besoins hydriques. Mais l’eau peut être également un très bon complément des apports alimentaires de certains minéraux. Voyons quelles sont les différentes eaux disponibles :

  • Les eaux minérales : ces eaux ne subissent aucun traitement et possèdent des propriétés naturelles particulières. Les bienfaits spécifiés sont liés à leur composition en sels minéraux. Elles sont soumises à une réglementation spécifique. Par conséquent, elles peuvent ne pas être adaptées aux besoins de tous les consommateurs.
  • Les eaux de source : leur composition répond naturellement aux normes de potabilité. Microbiologiquement saines, elles ne subissent aucun traitement préalable au conditionnement. Les eaux de source n’ont aucune propriété particulière.
  • Les eaux de table : ces eaux sont rendues potables par des traitements avant leur conditionnement. Elles ne peuvent revendiquer les appellations « eau de source » ou « eau minérale ».
  • L’eau du robinet, une valeur sûre : en comparaison avec les eaux en bouteille, l’eau du robinet présente des avantages certains. En effet, prenez votre calculette : elle coûte en moyenne 300 fois moins cher ! Elle répond à des normes de qualité plus sévères pour certains paramètres. Elle est livrée à domicile. Enfin, sur le plan environnemental, sa consommation n’engendre pas de déchets liés au packaging et autre conditionnement.

Quelle eau minérale choisir ?

Il est nécessaire de boire environ 1,5 litre d’eau par jour pour couvrir les besoins essentiels, sans compter l’eau indispensable à consommer pendant l’exercice physique. Ainsi, si vous êtes adepte des eaux minérales, vous n’avez que l’embarras du choix. Pour trouver celle qui convient à votre état de santé, votre activité, vos exigences, suivez le guide.

  • Vittel, Volvic, Aquarel, Evian ou Valvert : elles font parties de ces eaux plates faiblement minéralisées. Elles permettent une augmentation du volume urinaire, donc un bon lavage des cavités rénales. Ce sont les seules qui peuvent être bues tous les jours, à tous les repas, sans problème. Elles doivent être achetées, de préférence, dans les grandes surfaces. Stockez-les à l’abri de la chaleur et de la lumière. Une fois ouvertes, consommez-les dans les deux jours.
  • Les eaux pour ceux qui sont au régime : ce n’est pas pour leur goût qu’on les achète celles-ci. Hépar, Contrex ou Courmayeur : plus fortes en sulfates et magnésium et très minéralisées, Hépar et Contrex permettent une accélération du transit et une élimination beaucoup plus rapide. L’eau ne fait pas maigrir, mais elle peut vous aider à faire disparaître les déchets de votre organisme, à drainer. Le choix est très important car au-delà des bienfaits diurétiques, c’est aussi un coupe-faim. En cas de fringale, buvez un grand verre d’eau. Et n’oubliez pas d’avoir une activité physique régulière et des repas équilibrés.

  • Les eaux en cas de digestion difficile : Vichy Célestins, Saint-Yorre, Salvetat, Badoit ou Alet. On entend souvent dire que l’eau gazeuse aide aux fonctions digestives. En effet, qu’il soit naturel, renforcé ou carrément introduit, le gaz carbonique permet une meilleure digestion. À consommer cependant avec modération, car les eaux gazeuses sont plutôt riches en sels minéraux. Vichy Célestins possède également des vertus bienfaisantes pour la peau et le teint : elle hydrate l’épiderme de l’intérieur. Vichy Saint-Yorre, elle, est recommandée pour soulager les affections du foie et des voies biliaires, grâce à sa forte teneur en bicarbonate. Quant à Alet, elle est conseillée en cas de maladies digestives, de traitement du diabète ou de l’obésité.

  • Les eaux contre le stress : Rozana, Quézac, Arvie ou Hépar seront vos alliés. Pourquoi anti stress ? En choisissant une de ces marques, vous optez pour une eau riche en magnésium. Or, ce sel minéral régule l’équilibre nerveux de votre corps.

Attention cependant aux eaux à forte teneur en sodium comme La Rozana. En effet, elles doivent être consommées avec modération. Un ou deux verres pas plus !

Variez et diversifiez

Aujourd’hui, les nutritionnistes s’accordent tous à recommander de varier l’alimentation de façon à couvrir au mieux les besoins en divers nutriments. Pour ce qui est de l’eau, il n’est peut-être finalement pas aussi nécessaire d’en changer régulièrement. Mais, néanmoins, le choix de l’eau doit être adapté aux besoins du moment. Dans un pays sous-développé, ne buvez jamais l’eau mais dans un pays industriel, ce n’est pas mieux : ne respirez jamais l’air ! Néanmoins, tant que vous avez la possibilité de choisir votre eau, espérons que vous vous êtes rendu compte qu’au-delà de la saveur et du goût, en fonction de sa composition, celle-ci vous réserve des propriétés si riches qu’elles vous permettront de répondre à des besoins subjectifs et contextuels qui eux-mêmes dépendront de votre état. Probablement ne regarderez-vous plus jamais les bouteilles d’eau de la même façon lorsque vous irez faire vos courses et que vous vous aventurerez dans le rayon. Et vous pouvez vous demander à juste raison comment quelque chose de si stable peut présenter autant de choses actives. L’eau est plus précieuse que l’or. D’ailleurs, à l’échelle cosmique, l’eau est même bien plus rare… Dégustez-la, diversifiez-la, préservez-la et trinquez à la richesse de sa composition !

-> VOIR AUSSI : Tous nos articles Coaching

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *