Des vidéos qui font peur

Ces derniers jours, quelques publications sur les réseaux sociaux ont attiré notre attention sur la résistance des produits contrefaits, qui pourtant circulent encore sur nos routes. Jugez vous-même.

Par Guillaume Judas. Photo : Pixabay

C’est d’abord la page Facebook du site Cyclingnews.it qui publie cette vidéo, où on voit un vélo acheté à 300 $ selon les intervenants céder sans difficulté.

Sur cette autre vidéo publiée par le même média, on peut voir ce cintre contrefait, ou « acheté sur Aliexpress » selon l’intervenant.

On peut trouver aussi sur le web les résultats des mauvaises expériences de certains acheteurs de contrefaçons.

Il ne s’agit pas de jeter la pierre sur tous les produits achetés en dehors des réseaux de vente traditionnels, donc directement chez un fournisseur asiatique, en passant par les produits « No Name » ou « génériques ».

Trop de gens, entretiennent cependant la confusion entre « génériques » et contrefaçon.

Dans les deux cas, on ne sait pas ce qu’on achète à distance, mais dans le cas de la contrefaçon, c’est carrément interdit par la loi. Et compte tenu du principe même de la contrefaçon, qui est aujourd’hui une activité criminelle fort rentable, il y a peu de chance d’y trouver de la qualité.

M’enfin, comme on dit : « C’est vous qui voyez ».

-> VOIR AUSSI : Tous nos articles Mag

Guillaume Judas

Guillaume Judas

- 48 ans. - Journaliste professionnel depuis 1992 - Coach / Accompagnement de la performance - Ancien coureur Elite - Pratiques sportives actuelles : route & allroad (un peu). - Strava : Guillaume Judas

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *