Mathieu Van der Poel : portrait d’un très grand –

Lorsque tu es le fils d’un champion, il n’est jamais simple de réussir à se faire un prénom. Pourtant le destin de Mathieu Van der Poel semble se fixer sans prendre en compte ce genre de considération. Le prodige du cyclo-cross moderne se distingue à tel point qu’on en oublierait même que son grand-père aussi était une des plus grandes stars que le cyclisme ait connu. Il est le nouveau champion du monde.

Par Jean-François Tatard – Photos : DR

Dans un championnat du monde de cyclo-cross, être l’ultra favori ne se concrétise pas forcément par une victoire. Tu peux avoir dominé toute la saison et manquer le seul vrai rendez-vous qui compte… Néanmoins être là le jour J c’est souvent la marque des très Grands !

Champion du monde (enfin !)

Après avoir assommé l’intégralité de la saison de façon presque insolente, le jeune Néerlandais Mathieu Van der Poel a dominé la seule course qu’il faut vraiment gagner pour s’imposer comme le meilleur au monde. La course pour le maillot arc-en-ciel. Il était pourtant l’indiscutable grand favori de l’épreuve qui se déroulait au Danemark. Toon Aerts, le vainqueur de la coupe du monde et Wout Van Aert, le triple champion du monde, n’ont pas pu faire grand chose face à la suprématie et à la démonstration de classe et de technicité hors du commun du petit fils de Raymond Poulidor.

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.